Mexique : des paquets de joints pré-roulés disponibles à la vente

flor de cana

Alors que le Mexique est en plein débat sur la légalisation totale, certains n’ont pas attendu le feu vert du nouveau gouvernement pour se lancer dans le business. L’entreprise THC Crew vient de lancer sa marque Flor de Caña et propose, entre autres choses, des paquets de joints pré-roulés. La marque inclut également des chocolats, des pommades et des onguents.

PUBLICITE

Un produit presque légal

La production est entièrement artisanale, les plantes sont cultivées par THC Crew à partir de graines de SensiSeeds et les joints sont roulés et empaquetés par le crew sans produits additionnels. L’équipe précise que leur intention n’est pas de se substituer aux dealers de rue mais plutôt de s’adresser aux connaisseurs en leur proposant un nouveau produit pratique, élégant et garanti de qualité. Selon une interview donnée à Vice Mexico, les entrepreneurs expliquent que le produit marche déjà très bien: « la réception du produit a été incroyable. Nous l’avons lancé il y a de ça 10 jours et nous avons vendu plus de 120 paquets. En plus, nous avons déjà une commande de 700 mais comme nous roulons les joints nous-mêmes ça prend du temps ».

Pour l’instant THC Crew prend en charge la totalité de la production mais compte, au fur et à mesure que le produit prendra de l’ampleur, inviter d’autres cultivateurs. Les membres de l’équipe se félicitent d’être les pionniers et s’attendent à voir la concurrence grimper en flèche : « Je sais que j’ai environ six mois avant que d’autres Mexicains ne commencent à faire la même chose, c’est pour ça que je suis déjà en train de penser à ce que nous allons faire ensuite ».

Il semble cependant que l’entreprise a largement anticipé la légalisation et la régulation du marché. Si la marque est la première du genre, c’est bien parce que le cannabis n’est toujours pas légal au Mexique. En revanche, sa possession est décriminalisée à hauteur de 3.5 grammes. C’est le poids précis que contient chaque paquet vendu et c’est ainsi que THC Crew assure à ses clients qu’ils n’auront pas d’ennui avec la police. Par contre, eux pourraient en avoir étant donné que le commerce du cannabis est pour l’instant illégal. Néanmoins, cette initiative en lançant la compétition et en donnant jour à des initiatives similaires est susceptible de créer le marché et de précipiter sa régulation et donc la légalisation.

Il serait en effet étrange que le gouvernement réprime de telles initiatives et criminalise les entrepreneurs alors qu’il a annoncé considérer la légalisation totale et que de telles initiatives sont conformes au but qu’il s’est fixé d’anéantir le marché noir. Une production locale et responsable par un groupe d’entrepreneurs est en effet un moyen radical de faire concurrence au narcotrafic. D’autant plus qu’une autre voix dans le gouvernement vient de s’élever en faveur de la légalisation.

Le ministre de la Sécurité publique pour la légalisation

Alors que la ministre de l’Intérieur, Olga Sanchez Cordero, s’était déjà prononcée en faveur d’une légalisation totale, c’est maintenant au tour de Alfonso Durazo, ministre de la Sécurité Publique, de se positionner pour. Dans le cadre du forum sur les politiques en matière de drogue et de pacification nationale il a déclaré: « Je suis un libéral et je crois en la liberté, je pense que nous devrions laisser aux personnes la liberté de consommer ou pas, je suis favorable à une libéralisation des drogues et de leurs usages récréatif et médical ».

Il précise cependant que ce commentaire est une position personnelle et ne traduit pas la position de gouvernement. Le président élu est toujours indécis sur ce point mais le fait que deux de ses conseillers de haut rang, membres de son cabinet exécutif, se positionnent en faveur de la légalisation est tout de même significatif. Olga Sanchez Cordero est chargée de présenter un projet de loi au président sur le sujet.

Le forum a pour objectif d’alimenter la discussion autour de la légalisation et un corps d’experts travaille déjà à présenter des propositions : « nous aborderons des politiques en matière de drogue et de pacification pour imaginer quelle pourra être la politique qui servira le mieux le processus de pacification et de réconciliation nationale, ils sont 50 experts, les propositions mises sur la table qui génèrent le plus grand consensus seront celles qui ont le plus de chances de se convertir en politiques publiques ».

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Business - Lifestyle

Articles liés

Derniers articles

Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019
Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis

Laisser un commentaire