L’usage personnel de cannabis est maintenant légal en Afrique du Sud

Légalisation du cannabis en Afrique du Sud

Vendredi 31 mars, une décision historique a été prise en Afrique du Sud lorsque la Haute Cour a décidé que l’illégalité du cannabis (dagga) était inconstitutionnelle. Cette décision marque un changement significatif dans le pays : le cannabis est désormais légal pour un usage privé (les 66 pages de la décision sont ici).

Jusqu’à présent, la culture, la consommation et la possession de cannabis étaient illégales en vertu du Criminal Prohibition of Dagga Act. La Cour a jugé que l’interdiction du cannabis était injuste, dépassée et discriminatoire, et a déclaré que la loi ciblait disproportionnellement les personnes de couleur.

Il est donc dorénavant légal de posséder et de consommer du cannabis chez soi, et d’en cultiver. Les détails d’une distribution légale et d’un circuit de distribution n’ont en revanche pas été abordés dans ce jugement. La vente de cannabis pour un usage récréatif n’est donc pour l’instant pas autorisée. Le cannabis médical est déjà légal en Afrique du Sud.

Le législateur a maintenant 24 mois pour mettre à jour deux loi, le Drug Trafficking Act et le Medicines Control Act, en conformité avec la légalisation de l’usage privé du cannabis, célébré par les militants du cannabis à travers le monde.

La légalisation a largement été poussé par le directeur du Dagga Party, Jeremy Acton et le rastafari Garreth Prince. Garreth a notamment déclaré : « Cela signifie que les sud-Africains peuvent consommer du cannabis chez eux. Au moins, la police pourrait concentrer son attention sur les crimes sérieux et arrêter de gaspiller des ressources précieuses, du temps, de l’action à poursuivre des gens pour du cannabis ».

Une personne pourra toujours être arrêtée pour consommation de cannabis, mais pourra citer son droit à la vie privée. En résumé, l’herbe n’est pas 100% légale et ne le sera qu’à partir du moment où le Parlement finalisera sa légalisation. Mais les consommateurs ne devront plus s’inquiéter d’être poursuivis ou arrêtés pour une consommation de cannabis chez eux.

Catégories liées : Cannabis en Afrique du Sud

Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire