Le Mexique approuve la légalisation du cannabis médical

Cannabis médical au Mexique

Le Congrès mexicain a approuvé la légalisation du cannabis médical.

Le projet de loi pour autoriser l’usage scientifique et thérapeutique du cannabis était passé aisément au Sénat en décembre dernier.

Vendredi dernier, la chambre basse du Congrès a également voté presque à l’unanimité en faveur de la loi, avec 374 votes pour et seulement 18 votes contre ou abstentions.

La loi se dirige maintenant vers le Président Enrique Pena Nieto, qui devrait la signer.

« Le nouveau texte supprime la prohibition et la criminalisation d’actes liés à l’usage médical du cannabis et à la recherche scientifique, et aux personnes liées à la distribution de la plante à ces fins » a écrit la Chambre Basse dans un communiqué sur son site web.

Le représentant du Green Party, Arturo Alvarez, a déclaré : « C’est un pas dans la bonne direction, vers l’exploration de nouvelles alternatives d’un usage régulé, légalisé et supervisé, qui pourrait ouvrir un nouveau front pour le combat des autorités contre les addictions et la violence qui viennent des activités illicites de culture, trafic et consommation de drogues ».

De son côté, la représentante du petit parti Citizen’s Movement, a dit : « Ce n’est pas une ouverture vers une consommation générale et non-maîtrisée car cela inclut des mesures pour que le ministère de la Santé s’assure qu’il n’y ait pas d’abus ou de biais vers un usage récréatif. »

Le Président mexicain Nieto, qui s’affirmait plutôt du côté de la prohibition, a appelé à une réforme globale sur les narcotiques, et notamment à observer la situation à travers le spectre de la santé publique plutôt que la criminalisation des usagers.

Le Mexique a connu de graves périodes de violence en lien avec la drogue. La guerre contre la drogue a coûté la vie à plus de 80000 personnes depuis 2006.

L’année dernière, le Mexique avait déjà autorisé certains patients à importer des produits au cannabis médical, et d’autres à cultiver leurs propres plants. La possession de moins de 5 grammes de cannabis y est dépénalisée.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire