Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Kamala Harris : quelle est sa position sur le cannabis ?

Position de Kamala Harris sur le cannabis

Comme de nombreux politiciens, la position de la sénatrice démocrate Kamala Harris, colistière de Joe Biden pour la prochaine élection présidentielle américaine, sur les politiques liées aux drogues a évolué au fil des ans.

PUBLICITE

Alors qu’elle était procureure de district de San Francisco, Kamala Harris a supervisé la poursuite des infractions liées au cannabis menant à près de 2000 condamnations au cours de son mandat, qui a duré de 2004 à 2010. Également pendant cette période, elle a co-écrit un texte contre une mesure de légalisation du cannabis en 2010. Et en tant que procureure générale de Californie en 2014, elle a ri lorsqu’un journaliste lui a demandé si elle soutiendrait la légalisation du cannabis à des fins récréatives.

Mais à la suite de son évolution sur la scène nationale, avec son élection comme sénatrice de Californie en 2016, la position de Harris sur le cannabis a commencé à s’assouplir. Elle a ainsi exprimé son soutien à plusieurs lois en faveur du cannabis. En 2018, elle a notamment co-signé le Marijuana Justice Act, un projet de loi qui supprimerait le cannabis de la liste nationale des substances contrôlées.

« En ce moment, dans ce pays, des gens sont arrêtés, poursuivis et finissent par passer du temps en prison, tout cela à cause de leur consommation d’une drogue qui pourrait être considérée comme légale », a déclaré Harris dans un communiqué annonçant son soutien au projet de loi. « Légaliser le cannabis au niveau fédéral est la chose la plus intelligente à faire, c’est la bonne chose à faire. Je le sais en tant qu’ancien procureure et je le sais en tant que sénatrice. »

Un an plus tard, en tant que candidate à l’investiture présidentielle démocrate, Harris a révélé qu’elle avait une expérience personnelle avec le cannabis. Lors d’une apparition à l’émission de radio populaire The Breakfast Club, elle a déclaré à l’animateur Charlamagne Tha God qu’elle avait fumé du cannabis à l’université.

PUBLICITE

« J’ai. Et j’ai inhalé », a déclaré Harris faisant référence à la célèbre phrase de Bill Clinton. « J’ai inhalé. C’était il y a longtemps, mais oui. »

« Vous savez, je plaisante à ce sujet – à moitié – mais la moitié de ma famille est originaire de Jamaïque ! » a-t-elle ajouté, une remarque qui a suscité des reproches de la part de son père jamaïcain pour avoir perpétué un stéréotype « dans la continuité de la politique identitaire ».

Sa déclaration a également suscité quelques critiques. Kamala Harris avait en effet déclaré avoir écouté Snoop Dogg et Tupac Shakur alors qu’elle avait fumé, mais les deux artistes n’avaient sorti aucun titre en 1986.

En octobre 2019, Harris a réitéré son soutien à la réforme de la politique sur le cannabis dans un éditorial de CNN.

PUBLICITE

« Le fait est que les lois sur le cannabis n’ont pas été appliquées de la même manière pour tout le monde. Les données montrent qu’une personne de couleur est beaucoup plus susceptible qu’une personne blanche d’être arrêtée pour possession de cannabis, malgré les preuves que les Américains consomment de la marijuana à peu près au même rythme, quelle que soit la race », a écrit Harris.

« Alors que l’opinion publique sur la marijuana évolue vers la légalisation, il est temps que nous agissions intelligemment et que nous nous assurions que toute loi réformant le cannabis aborde de manière adéquate les dommages causés par l’échec des politiques antidrogue du passé », a-t-elle poursuivi. .

En tant que sénatrice, Kamala Harris a également signé deux autres lois importantes sur le cannabis, y compris la loi MORE sur l’opportunité, le réinvestissement et la radiation de la marijuana , qui légaliserait le cannabis au niveau fédéral et promulguerait des dispositions pour remédier aux préjudices causés par l’échec de la guerre contre la drogue. Elle est également le co-parrain d’un projet de loi bancaire, le SAFE Act, qui garantirait aux entreprises du cannabis l’accès aux services bancaires.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !