Suivez-nous

People

Qui fournit Snoop Dogg en weed ? L’histoire de la vraie Nancy Botwin

Fournisseur de weed de Snoop Dogg

Snoop Dogg est définitivement le Roi du Cannabis sur cette planète. Outre sa consommation légendaire, ses lyrics fumants et sa nouvelle ligne de cannabis, Snoop fume les meilleures variétés qui puissent exister.

PUBLICITE

Si vous vous êtes déjà demandé (ou pas) comment Snoop Dogg se fournissait, Newsweed a une réponse pour vous. Il serait trop facile de dire que Snoop peut toper ce qu’il veut parce que c’est Snoop. La réponse est beaucoup plus intrigante. Et c’est surtout l’histoire de Dr Dina, la vraie Nancy Botwin, qui outre s’occuper de Snoop Dogg, aide ses patients parmi lesquels beaucoup d’autres célébrités de premier rang, à rester dans un état d’esprit « planant » en distribuant les meilleures variétés californiennes.

20 ans en arrière

Une relation de 20 ans ne se construit pas facilement, mais Dr Dina et Snoop Dogg sont devenus si proches au fil des années qu’il ne fait plus confiance à personne d’autre pour ses livraisons privées. Les deux se sont rencontrés lorsque Dr. Dina n’était qu’une adolescente, et elle n’avait aucune idée de qui il était.

Alors qu’elle traînait avec ses amis et profitait d’une belle journée d’été en 1996, Dina s’est retrouvée face à Snoop. Il venait tout simplement visiter le père d’une de ses amies, un avocat criminaliste bien connu. Snoop faisait alors face à des accusations de meurtre et avait besoin de prendre une pause pendant sa réunion tendue et se remettre les idées au clair. Dina raconte :

« Je pensais qu’il allait juste allumer une cigarette, je ne savais pas. On passait à côté de lui quand un de ses amis a allumé un blunt. C’était la première fois que je voyais quelqu’un fumer un blunt et je devais avoir une tête, genre, merde, des mecs consomment de la drogue juste à côté de moi.

PUBLICITE

J’étais une jeune fille innocente, à l’intérieur de moi je paniquais. Mon ami m’a regardé, s’est retourné vers Snoop et lui a dit : « Mec, elle va le dire à ma mère ». Je lui ai dit que ce n’était pas le cas, que sa mère était la plus cool ever et que même si je lui disais, elle ne s’en offusquerait pas.

Snoop a alors regardé vers moi et m’a tendu le blunt, et je suis en mode « what ? », et il m’a dit « tire, tire sur ça maintenant ». Je lui ai pris et j’ai pris une petite taf, je pense même pas avoir inhalé, et ils riaient tous et Snoop a dit « Tu fais partie de la bande maintenant. Tu racontes un truc sur moi, tu auras aussi des ennuis ».

Ils se sont ensuite recroisé quelques fois, avant que leur chemin ne se sépare, pour finalement mieux se retrouver.

Association de bienfaiteurs

Des années après, alors que le Dr Dina était à l’Université de Californie, elle voit Snoop tourner de temps en temps autour du campus au volant de sa Lincoln Continental. Elle le croise également un jour dans le parking de la fac. Elle se plaint de devoir aller en cours de théâtre, Snoop lui répond : « moi aussi ».

PUBLICITE

Alors que le cours commence, le prof demande à chaque étudiant de se présenter par un mot qui le décrit. Snoop se présente comme « Copious Calvin » avant de se voir donner le cours du jour et de sortir de la salle. Dina réalise alors qu’il n’a jamais été étudiant et qu’il est juste venu l’accompagner.

Avance rapide, 10 ans plus tard. Dr Dina a participé à la légalisation du cannabis médical à Los Angeles et a ouvert son dispensaire. Un ami lui dit un jour que Snoop a loué le studio de son frère pour 3 mois, pour travailler sur son nouvel album.

« Il ne me croyait pas que je connaissais Snoop. Je lui ai dit « dis-lui que tu connais Chubby ». C’était mon surnom [NdT : joufflue]. 20 minutes après, mon ami m’appelle en panique car Snoop voulait me parler ».

Pendant leur rencontre, Dina informe Snoop qu’elle connait un médecin qui peut lui avoir une carte de recommandation pour du cannabis médical légal et qu’il pourra ainsi acheter de l’herbe de qualité dans toute la Californie, mais surtout dans son dispensaire. C’est ainsi que Snoop s’est vu délivrer sa première prescription légale.

Snoop Dogg et Dr Dina

Snoop Dogg et Dr Dina

Snoop et Dr Dina ne sont plus quittés depuis et entretiennent une relation quasi frère – soeur. Snoop a été le premier à l’appeler « Dr. » Dina, et l’a accidentellement outée comme la vraie Nancy Botwin pendant une interview avec GQ.

En plus de son dispensaire, de ses organisations caritatives, de ses podcasts ou de ses activités de consultante, Dr. Dina continue à renouveler la carte médicale de Snoop Dogg chaque année, et à le fournir dans ses variétés préférées : l’OG Kush, et sa favorite, la Cat Piss, qu’on ne trouve littéralement nulle part. Mais qui permet à Dr. Dina de continuer à rester la Cannabis Queen.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

People

La fois où Robert Downey Jr. s’est fait attraper à Disneyland en train de fumer un joint sur une gondole

Robert Donwey Jr a fumé un joint à Disneyland

Alors qu’il se faisait décerner un trophée des Disney Legends, récompensant les femmes et les hommes qui ont contribué de manière émérite à la Walt Disney Company, Robert Downey Jr. a partagé vendredi dernier une anecdote des plus cocasses : il s’est déjà fait arrêter dans un parc Disney en train de fumer un joint pendant une promenade en gondole.

PUBLICITE

« Voici un petit détail pour vous. La toute première fois que je suis allé à Disneyland, j’ai été transporté dans un autre endroit, quelques instants après mon arrestation », a déclaré Downey, déclenchant des éclats de rire. « J’ai été emmené dans un centre de traitement étonnamment convivial, mis en garde, et renvoyé à un chaperon de groupe très déçu, si ma mémoire est bonne. »

« Cela fait un moment que j’en ai un peu honte et j’ai décidé de partager ça avec vous ce soir », a-t-il déclaré. « Je voudrais faire amende honorable à quiconque qui a dû me retenir pour avoir fumé du cannabis en gondole sans autorisation. »

« Et je ne veux pas insinuer non plus qu’il existe des permis de fumer du cannabis en gondole ou pour toute autre attraction du parc », a ajouté l’interprète d’Iron Man.

«Peut-être pour les Imagineers, mais c’est leur propre affaire», a-t-il plaisanté en faisant référence à l’équipe de recherche et développement de Disney.

PUBLICITE

Robert Downey Jr. semblerait ne pas être la seule célébrité à s’être affranchie du règlement du parc. L’an dernier, l’ancien président Barack Obama a confié qu’il lui était arrivé plus ou moins la même aventure lorsqu’il était au lycée. Racontant sa mésaventure, il a limité son geste à une consommation de cigarettes, tout en ayant l’air de faire un clin d’oeil, déclenchant quelques questions sur le type de plantes présentes dans ces cigarettes.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0