Florent Pagny : « Je fume du cannabis tous les jours depuis 30 ans »

Florent Pagny parle de sa consommation de cannabis

Le prochain numéro de l’émission « Divan », présenté par Marc-Olivier Fogiel et diffusé mardi 10 mai à 23h10 sur France 3, accueillera Florent Pagny. La chaîne a choisi de mettre en ligne un extrait de l’émission pour teaser sur son interview : lors du tournage, le chanteur de 54 ans se livre sur sa consommation de cannabis.

On y entend en effet Florent Pagny parler librement de sa consommation quotidienne à des fins thérapeutiques : « Je fume du cannabis tous les jours depuis 30 ans. Ca me stabilise. Ce que ma mère ne vous a pas dit, c’est que pendant ma tendre enfance, elle a vu tous les pédopsychiatres de la région. J’étais, ce qu’on a défini un peu plus tard, un môme hyperactif, très très speed ». Et de continuer après une autre question de Marco : « Ca m’a aidé à l’âge adulte. J’ai gardé ce côté très nerveux.  [Le cannabis] m’a mis dans un état où finalement j’encaisse beaucoup mieux ».

Florent a même appelé son chien Ganja !

Il prévient en revanche ne pas en faire la promotion, et enchaîne tout de suite sur les dangers que cela peut représenter, notamment pour les jeunes : « Enfin, il est évident que les vices et les travers – que ce soit l’alcool, que ce soit la drogue, que ce soit le cul ou que ce soit le jeu – tout ça il faut attendre d’être formé à la vie [majeur] avant de faire ses expériences, sinon tu peux que te griller. Fumer des pétards à 15 ans, ce sont des conneries. »

Regarder l’extrait du Divan qui correspond à ce moment ci-dessous.

Au-delà de la chronique people, Florent Pagny livre un témoignage qui sera diffusé à une heure de grande écoute sur une chaîne nationale, 3 jours avant un prime en direct pour The Voice sur TF1, sans doute une première en France. C’est très courageux de sa part et certains Français se traitant aussi illégalement avec du cannabis se reconnaîtront dans son témoignage.

France 3 a probablement misé sur le fait que ce sujet toujours aussi polémique fasse réagir les Français, et donc sur une bonne audience. Mais c’est un message intéressant entre le premier volet de la marche du cannabis qui s’est déroulé ce week-end dans les grandes villes de France, et le second qui se passera à Paris ce week-end.

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !