Suivez-nous

Santé

Selon Rick Simpson, le THC est un traitement médical

Rick Simspon THC

Rick Simpson, créateur de sa propre huile de cannabis affirme que les soins prodigués par son huile sont dûs au THC et non au CBD.

PUBLICITE

Dans une interview accordée à Cannabis.net, le canna-healer, déclare que le THC hautement dosé dans son huile est à l’origine de son succès.  Pour rappel, le THC est le cannabinoïde psychoactif de l’herbe.

Pourtant, la plupart des médicaments à base de cannabis favorisent l’utilisation du CBD pour traiter les maux. Les crises d’épilepsies, les maux de têtes ou encore l’arthrite sont traités avec du CBD aux Etats Unis.  Selon le site Zamnésia, l’huile de cannabis de Rick Simpson contiendrait environ 50 % de THC et 10 à 15% de CBD quand les huiles de CBD contiennent seulement 4% de CBD et 0.173% de THC.

Au cours de cette interview, Rick Simpson déclare que les cancers soignés grâce à son huile le sont également grâce à l’effet euphorique qu’elle procure. En effet, la sensation de légèreté relevée après l’ingestion fonctionne comme un placebo et fait oublier la maladie aux patients.

A lire également : L’huile de cannabis de Rick Simpson

PUBLICITE

Confession et colère d’un exilé

Suite à ses déboires judiciaires avec la justice Canadienne, Rick Simpson s’est vu interdit de territoire au Canada et aux Etats Unis. C’est pourquoi il s’est exilé en Croatie, pays qui se veut un des plus libéral d’Europe sur la question du cannabis.

Il profite de ce temps de parole pour rappeler l’ancienneté des traitements au cannabis. Pour lui, le développement des traitements médicaux est ralenti par les entreprises du milieu pharmaceutique. Il déclare que cette plante est le « meilleur ami de l’homme depuis la nuit des temps ». Par exemple, on recense l’utilisation de traitement au cannabis dans une pharmacopée chinoise datant de 2900 ans avant Jésus Christ.

Rick Simpson prône l’automédication, que chacun puisse créer sa propre huile avec ses propres plants et ses propres dosages. Il accuse également les gouvernements américain et canadien de monétiser une plante qui pousse à l’état naturel. Toute une industrie à revoir ?

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !