Denver : première ville à autoriser l’usage « social » de cannabis

Bar à cannabis à Denver

Denver a approuvé l’implémentation de la Proposition 300 qui visait à autoriser la consommation « sociale » de cannabis, comprendre dans les bars, restaurants et autres lieux publics qui accepteront l’usage de cannabis en leurs lieux. La Proposition est effective immédiatement.

La Proposition 300 était passée avec 53,57% de votes en sa faveur, en novembre 2016. Elle est en fait un programme-pilote de 4 ans qui autorise les patrons de bar, café et restaurant à accepter le Bring Your Own Weed (BYOM). La consommation en intérieur est autorisée pour les edibles et la vaporisation. La consommation par combustion doit se faire en revanche en extérieur, avec l’accord du voisinage.

Parmi les autres règles liées à cet usage en public :

  • pas de vente dans les lieux de consommation
  • pas de consommation entre 2h et 7h du matin
  • pas plus de 28g par individu
  • uniquement pour les adultes de plus de 21 ans
  • les zones de consommation doivent être éloignées de 300m de toute école, établissement pour enfant, piscine municipale, centre de désintoxication…
  • elles ne doivent pas être visibles du public
  • le programme-pilote expire le 31 décembre 2020

Denver est donc encore loin d’avoir des coffeeshops comme on les connaît à Amsterdam. Le programme est en revanche une bonne nouvelle pour les touristes qui venaient profiter des petites douceurs du Colorado sans avoir vraiment d’endroit où les consommer.

Emmett Reistroffer, consultant économique dans l’industrie du cannabis, trouve ces nouvelle règles plutôt restrictives. La limite de 300m des établissements sensibles restreindra en effet les lieux disponibles dans le centre de Denver.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire