Suivez-nous

Cannabis au Colorado

Denver ouvre la consommation de cannabis aux lieux publics

Coffeeshop à Denver

Denver devient la première ville américaine à autoriser les coffeeshops et les cannabis-clubs. Le 8 novembre dernier, les habitants de la ville s’étaient prononcés en faveur de l’utilisation sociale du cannabis dans les lieux publics. Mais la loi sur le sujet était trop restrictive, la ville navigue à vue.

PUBLICITE

La ville fait face à un sérieux problème d’envahissement des lieux publics. Les consommateurs de cannabis du Colorado peuvent fumer chez eux. En revanche, les touristes ou les personnes ne souhaitant pas fumer chez eux, n’avaient pas d’endroit où consommer leur cannabis.

Depuis novembre, le Colorado laissait le choix aux bars et certains lieux publics d’autoriser ou non la consommation sous forme de vaporisation. Cette mesure avait reçu un accueil mitigé en raison des nombreuses restrictions d’une loi visiblement faite à la va-vite.

Un coffeshop non-fumeur ?

Pour contrer ce semi-échec, les autorités du Colorado, en collaboration avec des associations civiles, ont travaillé sur les solutions pour autoriser les fumeurs dans des endroits adaptés. Les autorités ont finalement permis la consommation de cannabis dans certains lieux publics (salles de yoga, galeries d’art, concerts, etc…). Les entrepreneurs qui voudront monter une de ces officines devront s’affranchir d’une licence de 2000$ par an.  Les patrons tireront leurs revenus des ventes de boissons non alcoolisés.

En revanche un détail pèche encore entre associations de consommateurs et politiques locaux. Les consommateurs devront amener leur propre beuh, et pourront la fumer dans les zones aménagées (extérieures, et sûrement intérieures avec le bon permis). Les consommations seront autorisées en intérieur sous forme de space cake. En revanche, le bar n’aura pas le droit de vendre de produits au cannabis. Se pose alors le problème de la surveillance de la consommation des personnes, qui ne pourra se faire par le propriétaire du bar s’il ne connaît pas la puissance ou la quantité de produits consommés par le client.

PUBLICITE

Emmett Reistroffer, consultant économique dans l’industrie du cannabis, a déclaré : « Il y’a beaucoup d’endroits à Denver, où vous pouvez trouver des voisins qui veulent ce type d’installation ».  A chaque fois qu’un entrepreneur voudra ouvrir un coffeeshop, il devra recevoir l’approbation du conseil de voisinage et être à une distance réglementaire des établissements scolaires.

Pour l’instant, cette loi ne concerne que Denver. Mais elle est actuellement débattue pour être appliquée dans tout l’état du Colorado.

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !