Colorado : un marché récréatif en hausse, médical au ralenti, et un marché noir qui persiste

Cannabis au Colorado en 2017

Lorsque le Colorado a légalisé le cannabis en 2014, le but était de réguler et taxer la consommation de cannabis existante tout en attaquant de front le marché noir. Alors que le marché légal n’a jamais été aussi fort, le marché noir persiste dans l’Etat.

Dans son rapport annuel de 2017, fraîchement sorti, l’Etat du Colorado note que le boom du secteur récréatif s’accompagne d’un ralentissement de l’industrie du cannabis médical.

Sur les 376 nouvelles entreprises enregistrées en 2017, 77% visaient le marché du cannabis pour adultes, confirmant la tendance de 2016 qui avait vu une augmentation de 22% des licence adultes, alors que le nombre de licences médicales n’augmentait que de 7%.

Le rapport montre aussi que le pourcentage de magasins qui vérifient l’âge des consommateurs pour éviter les ventes aux mineurs est passé de 94% en 2016 à 95,1% en 2017, une statistique qui ne satisfait pourtant pas Jim Burack, directeur de la Marijuana Enforcement Division : « nous sommes ravis de voir que le pourcentage de licenciés qui effectuent des vérifications d’âge augmente par rapport à 2016, mais ce nombre n’est toujours pas assez bon. »

Sur l’année, l’Etat a produit 500 tonnes de cannabis, consommé sous différentes formes. Les dispensaires de cannabis ont vendu 11,1 millions d’edibles (aliments infusés au cannabis), 186 tonnes de fleurs et 13 tonnes de concentrés.

Les plus de 500 dispensaires de l’Etat n’ont toutefois pas mis fin au marché noir, principalement pour deux raisons :

  • les prix élevés du cannabis légal contraignent certains consommateurs à s’approvisionner au marché noir
  • le cannabis produit au Colorado alimente les Etats américains qui n’ont pas encore légalisé, en particulier la Floride, l’Illinois et le Texas

Une situation qui avait contraint début 2017 le Colorado à diminuer le nombre de plants cultivables pour les particuliers afin d’éviter d’alimenter le marché noir.

Une récente étude de BDS Analytics a également noté que la consommation de cannabis était en hausse dans l’Etat. 35% des répondants à l’étude ont confirmé avoir consommé du cannabis au premier trimestre de l’année, contre 25% en 2017.

Catégories liées : Tendances

Articles liés

Derniers articles

eaze
Etats-Unis : Eaze va livrer des produits au CBD dans 41 Etats
livre blanc
Des associations françaises demandent l’abandon du projet d’amende forfaitaire
john talaat
Egypte: un député prépare un projet de loi pour décriminaliser l’usage de stupéfiants
Expogrow 2019
L’Expogrow 2019 se déroulera du 26 au 28 avril 2019
texas
Texas : soutien croissant pour la dépénalisation du cannabis
carine wolf
France : L’Ordre des Pharmaciens veut l’exclusivité de la distribution du cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire