Nevil Schoenmakers, le « King of Cannabis », est mort à 62 ans

nevil schoenmakers le "king of cannabis"

Nevil Schoenmakers, qui avait été baptisé par le magazine High Times “The King of Cannabis”, s’est éteint samedi dernier à l’âge de 62 ans en Australie Occidentale. Il était le fondateur, dans les années 80, de la première banque de graines de cannabis au monde : The Seed Bank of Holland. Retour sur un personnage incontournable de la culture cannabis qui a démocratisé le breeding et le growing.

PUBLICITE

Biographie

Né de parents hollandais sur le sol australien, Nevil travaillait à l’origine en tant que breeder d’oiseaux, et comme dealer de cannabis à ses heures perdues. Ses connaissances en génétique et son amour du cannabis se sont finalement alliés vers un objectif commun : créer de nouvelles variétés de cannabis, meilleures, plus puissantes et plus adaptées au climat nordique. Il parcourt alors le monde à la recherche de graines de variétés Indica, Sativa et Ruderalis dans le but de rassembler les meilleures génétiques et crée une banque de graines qu’il installe aux Pays-Bas où c’est légal.

En 1984, il commence à poster des annonces dans le High Times Magazine et son affaire décolle. Il est reconnu à l’international et gagne des milliers de dollars grâce à ses envois de graines partout dans le monde. “Si vous avez acheté des graines dans les années 80, c’était surement à travers la Seed Bank » écrit Todd Mc Cormick, célèbre activiste et journaliste du cannabis, dans un post Instagram en hommage à Nevil Schoenmakers.

Le King of Cannabis s’installe plus tard dans un château en Hollande : le fameux Castle of Cannabis, aujourd’hui propriété de Ben Dronkers, où il a ses laboratoires, ses salles de culture et où il fait des croisement génétiques. C’est là qu’ont été créées certaines des variétés les plus populaires du King qui ont marqué à jamais l’histoire du cannabis. “Sa contribution à la communauté cannabique est indéniable, les variétés qui sont passées entre ses mains sont devenues légendaires », écrit Todd Mc Cormick.

Dans les années 90, il vend The Seed Bank of Holland à Ben Dronkers qui devient alors la Sensi Seeds Bank. Nevil crée alors la Greenhouse Seeds avec Arjan Roskam puis se retire du business cannabique tout en continuant de militer pour la légalisation du cannabis médical en Australie.

L’opération Green Merchant

Evidemment, bien que légal en Hollande, le business du King of Cannabis a attiré l’attention de la DEA américaine qui se lance à la fin des années 80 dans une chasse à l’homme appelée « l’opération Green Merchant ». Nevil Schoenmakers est recherché pour 44 plaintes pour ventes de graines de cannabis, principalement dans la région de la Nouvelle-Orléans, pour usage illégal des services postaux américains et pour conspiration et participation au crime organisé.

Lors d’un voyage en Australie il est arrêté par la police locale à la demande de la Justice américaine. En liberté conditionnelle après le paiement d’une caution de 100 000$ et dans l’attente de son extradition, il s’échappe vers les Pays-Bas. Le gouvernement hollandais refuse son extradition car son entreprise est légale au vu des lois nationales et il est en possession des licences nécessaires. Les charges à son encontre seront finalement abandonnées.

Danny Danko, célèbre éditeur de High Times, explique qu’à l’ère du « Just Say No » et de la guerre contre la drogue déclenchée par le président Nixon, distribuer des graines de cannabis à travers le monde était un acte éminemment politique : « Les publicités pour la Seed Bank de Nevil dans le dos des magazines High Times ont lancé d’innombrables opérations de culture à travers le monde. Beaucoup de variétés que nous consommons aujourd’hui sont des hybrides créées à partir de la matière génétique originale qu’il et d’autres avec lui ont courageusement partagé avec le monde au péril de leur liberté ».

L’héritage du King

Sélectionneur et breeder de talent, Nevil Schoenmakers a été à l’origine de croisements hybrides des plus fructueux qui lui ont valu de nombreux prix et la reconnaissance éternelle du monde du cannabis. Il est notamment connu pour son travail sur la Haze originale à partir desquelles il a obtenu deux plantes – la Haze A avec une prédominance colombienne et la Haze C avec une prédominance thaïlandaise – et pour son travail sur la Northern Lights #5 originaire d’Amérique du Nord qui est devenue une référence dans le lignage des indicas.

Une de ses strains les plus connues résulte d’un croisement entre la Haze A et la Northern Lights #5 et a donné lieu à une hybride qui gardait une prédominance Sativa tout en offrant les avantages d’une production d’Indica en intérieur (production accrue de fleurs et de résine). Cette combinaison a ensuite été le point de départ de nombreuses créations récompensées. Agrémentée de souches hawaïennes et sud-africaines, elle a valu au King les premiers prix Sativa dans les éditions de la Cannabis Cup de 1989 et de 1990. Elle a été récompensée même après la vente de la Bank Seed à Sensi Seeds (Cannabis Cup de 1993 et 1996).

De sa collaboration avec Shantibaba à la fin des années 90 naîtra la Super Silver Haze qui ajoute une touche de Skunk à la combinaison NL #5 x Haze et lui vaudra trois premiers prix successifs dans les éditions  97, 98 et 99 de la Cannabis Cup. Ces prix le propulsent au rang de légende.

En 1998, il crée une autre variété hybride (à 75% Sativa), idéale pour la culture en intérieur, à partir de la Haze C, la Haze A et la NL#5 : la Nevil’s Haze. Il est également le créateur de la Nevil’s Skunk, la Silver Pearl, la Silver Haze et bien d’autres variétés. « Son héritage vivra dans les jardins de milliers de cultivateurs légaux ou clandestins et son impact sur l’histoire du cannabis restera à jamais » déclare Danny Danko.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Banques

Articles liés

Derniers articles

Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019
Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis

Laisser un commentaire