Suivez-nous

Culture

Dabbing granny : une grand mère qui tient mieux la weed que toi

dabbing granny

Vous l’avez peut-être déjà croisée sur Instagram ou sur Facebook, cette grand-mère défraye la chronique en se tapant des dabs qui t’auraient déjà fait recracher tes poumons. Son nom est Gail Olson, mais elle surtout connue sous le pseudonyme « Dabbing Granny« .

PUBLICITE

La grand-mère de tes rêves

Elle est devenue une véritable petite starlette des amateurs de cannabis sur Instagram et comptabilise déjà plus d’un million d’abonnés. Dans la vidéo qui l’a rendue célèbre, on la voit enchaîner un dab, un shot, un bong et une pinte puis recracher la fumée. De quoi forcer le respect en effet mais, outre ses capacités hors du commun, c’est surtout un personnage haut en couleur. Non seulement elle dab comme personne, mais en plus elle fait le show, avec fun et un look bien à elle. En témoigne ce charmant petit costume de Marge Simpson dans lequel elle s’enchaîne un dab dans un dabber en forme de dragon féerique puis une douille, tout ça sous les yeux de la police :

View this post on Instagram

Marge stopped by to wish the misfits Happy Mother’s Day, even local law officials don’t mind how we celebrate 🤣👌

PUBLICITE

A post shared by Dabbing Granny (@dabbing_granny) on

Mélange de paillettes, de licornes et d’éléments plus streetwear, Dabbing Granny a un style bien à elle et son excentricité se retrouve dans ses accessoires. Ses dabbers et ses bongs, tous plus loufoques les uns que les autres, retiennent l’attention. Il y a en de toutes les formes et de toutes les couleurs. Outre le dragon on compte des pieuvres, des crânes, des aliens, des éléphants, certains ressemblent à de véritables laboratoires ambulants. Bref, vous l’aurez compris cette grand mère là ne manque pas d’inventivité !

Et de poumons non plus. Elle se mettrait 4g de dab par jour et 3,5g de weed. De quoi faire tourner la tête à plus d’un consommateur endurci.

A chacune de ses vidéos, elle ne manque toutefois pas d’apporter une note d’humour et de faire passer des messages positifs d’amour et de respect. « Nous [les consommateurs de cannabis] sommes une famille. Une famille de marginaux. J’embrasse ma bizarrerie et mon étrangeté », a-t-elle déclaré. Elle est devenue militante lorsqu’elle a remarqué que le cannabis aidait son mari avec sa dépendance aux opioïdes. « Je resterai toujours humble parce que je ne sais pas ce que je fais d’autre que d’essayer d’offrir de l’éducation. Nous voulons éduquer et soigner » explique-t-elle à LeafBuyer.

La grand-mère parfaite ?

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Culture

Odezenne colle son clip « En L »

Odezenne - En L

Avec ses titres mêlant chanson et rap, Odezenne, groupe de musique alternative français originaire de Bordeaux, trace sa route depuis 10 ans. Son nouvel album « Au Baccara » impose son propre style, mais toujours avec des chansons qui continuent d’interroger l’époque et plantent autant de décors que de titres. Autoproclamé « musique botanique, romantique et pathétique » sur leur compte Instagram, Odezenne semble surtout prendre de plus en plus de plaisir à faire de la musique — et tout concourt élégamment à créer un nouvel LP où il fait bon se perdre. Si leur son évolue, c’est pour mieux explorer et tout remettre en jeu.

PUBLICITE

Dans le clip « En L », le groupe évoque forcément le collage deux feuilles. Mai aussi l’omniprésence de la violence et de la guerre dans la vie privée de chacun. Deux amoureux qui fument des joints dans leur chambre, le monde de la guerre matérialisé par une mini armée, et qui s’invite dans leur intimité pour tenter, en vain, de détruire le couple qui se love. La fume pour combattre la violence et la guerre qui s’invite dans l’intimité de chacun dans nos sociétés contemporaines. « Faites l’amour pas la guerre ».

 

Entre la verve du quotidien, l’émotion ciselée des paroliers, et les rythmes dansants de notre époque électronique, Odezenne, artisan serein de cet éclectisme, continue son aventure créative sans complexes.

PUBLICITE

Odezenne sort son prochain EP « Pouchkine » le 13 septembre, déjà accessible en pré-commande ici.

Odezenne passera par le Zénith de Paris le 17 octobre 2020. Toutes les infos sur leur page Facebook ou sur leur site Internet.

 

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0