Suivez-nous

Santé

Consommer du cannabis pendant la grossesse affecte la mère et le bébé

Cannabis pendant la grossesse

Une nouvelle étude menée par des chercheurs en Arizona indique que consommer du cannabis en étant enceinte peut causer du tort à la mère et au bébé. Dans cette étude, les chercheurs ont recoupés les données de 24 différentes études et cherchaient à savoir quels effets pouvait avoir le cannabis sur les femmes enceintes et le foetus.

PUBLICITE

Après avoir analysé l’ensemble des informations, l’équipe scientifique a identifiés certains schémas. Ils ont notamment trouvé que les femmes enceintes consommant du cannabis avaient plus de chances de souffrir d’anémie que les femmes qui n’en consomment pas.

Une des conclusions est que le cannabis affecte également le foetus et le futur bébé. Les enfants exposés au cannabis dans le ventre de leur mère tendent à être plus légers à la naissance.

« L’usage de cannabis pendant la grossesse peut augmenter le risque de conséquences négatives pour la femme et leurs bébés » écrivent les chercheurs. « Alors que la consommation de cannabis se généralise, les femmes enceintes et leur entourage médical pourraient bénéficier d’informations de santé sur les effets négatifs potentiels de la consommation de cannabis pendant la grossesse ».

Les chercheurs appellent donc à plus de recherches pour étudier en profondeur les effets du cannabis sur les femmes enceintes et leur bébé.

PUBLICITE

Une des utilisations possibles que la science pourrait étudier est de savoir si le cannabis peut aider pour soulager les nausées matinales. Certaines femmes ont rapporté que le cannabis les aidait pour lutter contre leurs nausées du matin.

Une autre étude importante sur les effets du cannabis sur la grossesse est sortie fin 2015. Dans cette étude, les scientifiques rapportent que les bébés exposés au cannabis pendant la grossesse tendaient à avoir une meilleure vue à l’âge de 4 ans. Mais leur développement cérébral pourrait également être affecté.

« Il est difficile d’être certain des effets du cannabis et des produits qui en contiennent sur le développement du foetus » déclare le représentant des Gynécologistes et Obstétriciens américains. « Des études plus poussées sont nécessaires pour étudier les effets du cannabis sur la grossesse et la lactation ».

 

PUBLICITE

 

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Santé

Malaisie : Lukman pourra faire appel de sa condamnation à mort le 27 novembre prochain

malaisie cannabis médical peine de mort

Cette semaine, la Cour d’appel de Malaisie a accordé à Lukman un appel de sa condamnation à mort, qui se tiendra le 27 novembre prochain. Le procureur adjoint chargé de l’affaire ne s’est ainsi pas opposé à l’appel.

PUBLICITE

Lukman s’est fait condamner à mort en août 2018 pour avoir distribué gratuitement de l’huile de cannabis à des malades qui en avaient besoin. En 2015, les autorités avaient découvert chez lui 3 litres d’huile de cannabis et 279 grammes de cannabis.

Environ 900 Malaisiens sont sous le coup d’une condamnation à mort pour infractions liées à la drogue. Un autre activiste du cannabis médical, Mohammed Zaireen bin Zainal, fondateur du Mouvement de l’éducation sur la marijuana en Malaisie, attend également son dernier appel, et un ancien capitaine militaire connu sous le nom de « Dr. Ganja » est en attente de son procès pour avoir distribué de l’huile de cannabis à des fins médicales.

Plusieurs éléments ont évolué depuis le début de ces procès. Les membres du gouvernement ont en effet ouvert la possibilité de légaliser le cannabis médical en Malaisie et la peine de mort a depuis été abolie pour les crimes liés, entre autres, au cannabis. Si Lukman parvient à échapper à la peine de mort, il risque toutefois la prion, possiblement à perpétuité.

PUBLICITE

En cas de légalisation du cannabis médical, la Malaisie deviendrait le deuxième pays du Sud-Est asiatique après la Thaïlande à légaliser le cannabis à des fins médicales.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0