Le cannabis pourrait-il traiter les syndromes de stress post-traumatiques ?

Cannabis comme traitement du stress

Des chercheurs de l’Université de Calgary, au Canada, étudient en ce moment les possibilités de traiter les syndromes de stress post-traumatiques (SSPT) avec du cannabis. La nouvelle étude se concentrera sur le rôle du système endocannabinoïde, qui aide à réguler les émotions vécues par les personnes souffrant de ces troubles consécutifs à des expériences traumatisantes et à la confrontation avec la mort, souvent des anciens militaires ou des témoins d’attentats.

PUBLICITE

« Il y a de plus en plus de preuves que le système endocannabinoïde est impliqué dans la gestion du stress et peut réguler cette phase post-traumatique » explique le Dr Maria Morena, chercheuse à la tête du projet. Elle explique également que le système endocannabinoïde réagit à certains composés du cannabis et en produit naturellement dans le cerveau.

Morena espère que le projet actuel aidera les scientifque à comprendre comment utiliser le cannabis pour faire réagir les parties du corps associées aux fortes émotions. Elle croit en tout cas que le cannabis pourrait être une aide efficace. Et si cela se révèle vrai, il pourrait aider les personnes victimes de SSPT à gérer leurs émotions, peurs et autres anxiétés qui viennent avec le syndrome.

Le débat sur l’utilisation du cannabis pour traiter les SSPT existe déjà. De plus en plus de vétérans américains et canadiens se tournent vers le cannabis pour apaiser leur stress, et certains groupes de médecins américains demandent à ce que le cannabis soit reconnu comme traitement pour le SSPT et à être placé sur la liste des conditions médicales qualifiantes pour l’accès au cannabis médical. Au Canada, quelques vétérans sont déjà traités avec du cannabis médical comme le montre ce reportage du site La Presse.

Un ancien soldat canadien qui souffre du syndrome post-traumatique consomme l’équivalent d’environ 10 joints de marijuana par jour grâce à un programme des Forces armées canadiennes pour les vétérans. La Presse l’a rencontré.

Posté par La Presse sur lundi 14 mars 2016

 

Beaucoup de vétérans américains ont déménagé au Colorado pour profiter de la légalisation du cannabis. Le Bureau des Vétérans est d’ailleurs soumis à une forte pression pour changer ses règles et autoriser les patients militaires à pouvoir se traiter avec du cannabis médical.

L’étude, testée sur des souris pour l’instant, doit durer trois ans. Les résultats attendront donc un peu. Mais le cannabis pourra s’avérer être une bonne alternative aux médicaments traditionneles qui, selon Maria Morena, ne sont pas toujours efficaces, au moins du point de vue cognitif.

Via http://calgaryherald.com/health/u-of-c-studies-marijuana-link-to-possible-ptsd-cure

Articles liés

Derniers articles

Tony Hawk se lance dans le cannabis avec sa marque de skate Birdhouse
Dépénalisation du cannabis en Alabama
Alabama : la dépénalisation du cannabis passera devant le Sénat
Cannabiz, la nouvelle série de Viceland
Exercice physique et cannabis
Etude : le cannabis augmente l’envie de faire du sport
Logo Canopy Growth
Canopy en passe d’acheter Acreage et de créer un géant nord-américain du cannabis
Huile de Cannabis en Géorgie
La Géorgie élargit son programme de cannabis médical
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire