Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Etat de Washington : le cannabis n’a jamais été aussi peu cher

Baisse des prix du cannabis à Washington

Les conséquences des différentes légalisations du cannabis dans le monde commencent tout juste à se dessiner, mais une chose est sûre : le cannabis n’a jamais été aussi peu cher dans les Etats qui ont légalisé le cannabis.

PUBLICITE

Steven Davenport, assistant chercheur à la RAND Corporation, a analysé les prix du cannabis au détail dans l’Etat de Washington depuis l’ouverture du marché légal en juillet 2014. Les prix ont diminué chaque trimestre depuis cette date, une tendance que nous avions vue en 2016 et qui a continué.

Prix du cannabis à Washington

Le prix actuel du gramme au détail, taxes comprises, est de 7,38$, soit une baisse de 67% en 3 ans de légalisation, une baisse aperçue aussi au Colorado, où certains entrepreneurs appellent à mettre un prix minimum à la weed, pour ne pas qu’elle soit trop attractive.

Davenport s’attend à ce que l’industrie du cannabis continue à trouver des manières de faire baisser les prix. « Certains consommateurs préféreront des marques à prix plus élevés, mais il y aura toujours une place sur le marché pour une marque qui peut produire du cannabis avec une qualité adéquate à un coût plus faible ».

PUBLICITE

La baisse des prix du cannabis après légalisation a des implications importantes pour les politiques des drogues en général. L’expérience de Washington et des autres Etats qui ont légalisé le cannabis démontre comment la prohibition de la production et de la vente se répercute sur l’augmentation du prix des drogues. La prohibition impose d’énormes coûts sur les industries de fabrication de drogue, qui se retrouvent dans le prix de vente final aux consommateurs.

Le même mécanisme est à l’oeuvre à Amsterdam, où la production du cannabis à destination des coffeeshops est toujours illégale. La pression exercée sur les cultivateurs illégaux les force à prendre plus de risques, mettre en oeuvre de plus grandes productions qui poussent plus vite, et donc à dépenser en amont de la vente plus d’argent. En ajoutant à cela qu’Amsterdam est encore la capitale européenne du cannabis, tout du moins pour les touristes, on trouve difficilement une White Widow à moins de 10€ le gramme, alors que les prix de variétés plus exotiques s’envolent à 16€ minimum.

A contrario, le prix des drogues peut aussi être un frein à la consommation, avec la stigmatisation de l’usager et la peur de la répression policière. On voit aujourd’hui que malgré la baisse des prix du cannabis, les jeunes Américains n’en consomment pas plus. En revanche, les personnes autorisées à en posséder et en consommer le font davantage, avec peu d’externalités négatives jusqu’ici. Au contraire, on voit une réduction des crimes liés au cannabis.

Si on applique ce raisonnement aux drogues plus dures, que faut-il alors préférer : un produit moins cher mais moins criminogène ? Ou une consommation plus faible, avec davantage de crimes ? Question difficile.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !