Le cannabis, complément des athlètes ?

Athlete défoncé

Les stéréotypes sur les fumeurs de cannabis sont nombreux : flemmards aux pupilles dilatées, avachis dans un canapé. Mais de plus en plus d’athlètes consomment du cannabis pour améliorer leurs performances de plusieurs manières.

PUBLICITE

Avery Collins, super marathonien du Colorado, à découvert que le cannabis était un parfait complément pour son activité. Il décrit sa première expérience cannabique avant une course : «  c’était incroyable, ça m’aidait a rester focalisé sur le moment présent sans faire attention a ce qui se passe autour. Il mange également des space-food avant et pendant ses courses d’entrainement. « Pour moi, l’équilibre spirituel est parfait, c’est du pur bonheur ».

A lire : Cet ultra-marathonien court pour combattre les clichés liés au cannabis

Avery admet volontiers qu’il n’a jamais pris de cannabis avant une compétition car la marijuana est considérée comme une drogue dopante. Le cannabis augmente t’il réellement les performances sportives ?

Le commentateur d’UFC, Joe Rogan s’explique :  » je pense que la weed est un produit dopant. Si ça ne l’est pas, la plupart des pratiquants du jujitsu n’en prendraient pas. Beaucoup de brésiliens utilisent du cannabis avant l’entrainement, ils ne le font pas  pour se détruire, au contraire ça les aide. »

Joe Rogan, ceinture noire de Jiu Jitsu brésilien et consommateur régulier de cannabis, déclare que le cannabis devrait être autorisé, surtout dans le MMA. Il dit : « si la prise de testostérone est légale, on peut facilement arguer que le cannabis devrait être légal sous prescription. Ce sont tous deux des produits dopanst, mais je pense que la testostérone améliore réellement les performances. » . Toujours selon Joe Rogan, il y aurait plus de combattants d’UFC qui fument que de combattants qui ne fument pas.

Des athlètes tombés manquent régulièrement leurs contrôles anti-dopage avec une détection de cannabis : le boxer Julio César Chavez fut condamné à un million de dollar d’amende et 9 mois de prison. Même sanction pour Nick Diaz, combattant de MMA,  qui, même avec une autorisation de consommation médicale californienne, fut accusé de dopage.

La consommation de cannabis pendant l’entrainement se démocratise chez les athlètes, au grand dam des commissions anti-dopage qui changeront peut être bientôt leur liste des produits interdits, comme le demandent déjà certains athlètes de NBA ou de NFL.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019
Le cannabis pourrait être utilisé pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel Compulsif (TOC)
Étude : Le cannabis pour traiter les symptômes du trouble obsessionnel compulsif (TOC)
Le programme de cannabis médical de l'Illinois devient permanent
Le programme de cannabis médical de l’Illinois devient permanent

Laisser un commentaire