Suivez-nous

Sport

Steve Kerr, coach des Golden State Warriors, préfère le cannabis aux opioïdes

Steve Kerr cannabis

Samedi, lors d’une interview TV, le coach des Golden State Warrior, Steve Kerr, a déclaré que l’usage thérapeutique du cannabis est moins dangereux pour les athlètes que les traitements aux opioïdes.

PUBLICITE

« Je ne suis pas expert en la matière, mais je sais une chose : si vous êtes joueur de foot américain,  que vous avez de fortes douleurs, je ne pense pas qu’on puisse contester le fait que l’herbe soit mieux que la Vicodin. » La Vicodin est un antalgique puissant. C’est notamment le médicament avec lequel le célèbre Dr. House se shoote.

Les ligues professionnelles dans le viseur

La Vicodin est souvent prescrite comme de la vitamine C aux Etats-Unis. De nombreux sportifs de la MLB, la NBA et de la NFL, souvent retraités, rapportent les effets néfastes de ce type d’opiacés qui, au-delà de leur efficacité, rendent les joueurs accros aux médicaments. Steve Kerr appelle, lui, la Commission de Négociation Collective de la NBA à réfléchir sur le sujet. «  Je ne parle pas de l’usage récréatif, mais bien des antidouleurs, qu’est ce qui est mieux pour la santé de nos joueurs ? Ça devrait être sur la table des négociations entre les propriétaires des clubs et les dirigeants des ligues professionnelle. Après, quand cette décision doit être prise, ce n’est pas ma responsabilité. »

Steve Kerr a testé les deux types de traitements après une opération au dos qui l’a écarté des terrains pendant une demi-saison. Il a d’ailleurs trouvé que le cannabis médical ne marchait pas sur lui, ses douleurs ne disparaissaient pas. Il est donc passé aux opioïdes, avec les médicaments qu’il n’appréciait pas à cause de leurs effets secondaires. Dans sa déclaration, il demande que les joueurs aient le choix de leurs médications.

« Je vois surtout que c’est une question de perception et d’éducation. La NFL, la NBA et la MLB sont dirigées par des businessman qui ont une image à respecter. Du coup vous ne voulez surtout pas que le public pense que les joueurs sont des gros fonceder (sic).  C’est une question de temps avant que le cannabis médical ne soit autorisé dans les ligues sportives, car l’éducation va dépasser la perception de ce produit. »

PUBLICITE

De plus en plus de voix s’élèvent dans le sport américain pour l’arrivée des traitements au cannabis thérapeutique.

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0