Zimbabwe : une prison obtient l’accord du gouvernement pour cultiver du cannabis

zimbabwe cannabis

Un an après la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et de recherche, le gouvernement zimbabwéen vient de donner son feu vert à un projet de culture du cannabis dans une prison. Il s’agit de la prison de Buffalo Range près de Chiredzi, dans la province de Masvingo, au Sud-est du pays et à quelques centaines de kilomètres du Robert Mugabe International Airport, le seul aéroport du pays à être autorisé à recevoir et distribuer du cannabis.

PUBLICITE

Une information trouble

La prison aurait été choisie grâce à ses conditions de sécurité qui répondent effectivement aux standards imposés par la loi zimbabwéenne en termes de culture du cannabis. La culture concernerait une dizaine d’hectares avec une future extension déjà envisagée.

Le projet bénéficie du financement de NSK Holdings & International Investors et de deux partenariats : l’un avec le Ministère de la Santé, l’autre avec une entreprise portugaise, Symtomax, qui assistera pour les aspects techniques liés à la culture.

Selon certaines sources, la licence de production a été accordée à l’entreprise Ivory Medical (nous ne l’avons pas trouvée sur Internet) mais, selon d’autres sources, les Services Correctionnels et Pénitentiaires Zimbabwéens (SCPZ) auraient eux-mêmes candidaté pour une licence de production.

« Nous ne comptons pas produire pour les prisonniers » explique Ndanga, l’officier de la SCPZ pour la province de Masvingo, dont les propos sont rapportés par le Journal du Cameroun. « Notre ambition est de réduire notre dépendance au fisc national en générant, en tant qu’organisation, une source de revenu propre ».

Selon le ministère de la Justice et des Affaires Parlementaires, la SCPZ est une organisation paramilitaire. Pourtant, il ne s’agit pas d’un service public. Elle s’engage, en tant qu’acteur privé, dans de nombreux projets agricoles ou industriels en prétextant la recherche d’une forme d’indépendance financière. En réalité, comme le suggère cette note du gouvernement australien, c’est une organisation qui entretient des liens étroits et controversés avec le pouvoir.

Au total, les ventes de produits de cannabis au Zimbabwe sont estimées à 7 milliards de dollars d’ici à 2023. Le gouvernement a récemment accordé les premières licences de production.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Business

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire