Les Iles Vierges américaines viennent de légaliser le cannabis médical

iles vierges

C’est officiel : les Iles Vierges américaines, un archipel caribéen sous la juridiction des Etats-Unis, ont légalisé le cannabis médical. Nous avions suivi l’avancée de la loi au Sénat. Son parcours est maintenant terminé puisqu’elle a été approuvée par le Sénat et signée par le gouverneur.

La loi

Le Virgin Islands Medical Cannabis Patient Care Act permet aux patients d’obtenir, de posséder et de consommer du cannabis à des fins thérapeutiques. Les malades résidents des îles pourront posséder jusqu’à 4 onces (soit environ 113 grammes) de cannabis sur eux tandis que les non-résidents ne pourront en détenir que 3 onces, soit 85 grammes. Les patients posséderont une carte qui prouve qu’ils sont bénéficiaires d’une prescription de cannabis médical. Une liste des pathologies qui justifient l’usage de cannabis médical est incluse dans le texte de loi. Elle comprend, entre autres, le cancer, le SIDA, Parkinson, les douleurs chroniques et l’addiction aux opioïdes.

Le Virgin Islands Medical Cannabis Patient Care Act autorise également les dispensaires et les installations de production à produire, transformer et distribuer du cannabis médical dans les Iles. Pour empêcher les monopoles, les entreprises ne pourront détenir qu’un type de licence à la fois, elles ne pourront donc pas produire et distribuer du cannabis médical par exemple. Qui plus est, la production est limitée à un maximum de 1,000 plantes pour qu’elle puisse bénéficier à un maximum d’agriculteurs.

Des élus enthousiastes

Un mois après l’approbation de la loi par le Sénat, le nouveau gouverneur Albert Bryan l’a signée. Dans une interview à The St. Thomas Source l’an dernier, il avait déclaré : « Je pense qu’une industrie de cannabis médical correctement régulée peut fournir une assistance à ceux qui cherchent des alternatives aux traitements conventionnels et peut également être un atout économique qui attire de nouveaux revenus dans les Iles Vierges ». Les revenus fiscaux dégagés par les taxes sur la nouvelle industrie seront d’ailleurs redirigés vers les traitements de désintoxication, les projets touristiques, les investissements agricoles, la formation des travailleurs et la construction d’infrastructures.

Le sponsor de la loi, Terrence Nelson, s’est déclaré « récompensé et excité que ses efforts soient passés de « risible » à loi. Le sénateur tentait depuis plusieurs années de faire passer des lois sur le cannabis mais aucune n’avait jusqu’ici abouti. Il se dit prêt désormais à passer à « la prochaine étape » qui est selon lui « l’établissement de règles et de régulations ». Pour Terrence Nelson, la légalisation du cannabis médical n’est qu’un début : « ce n’est qu’une petite victoire sur la route accidentée de la légalisation totale ».

Catégories liées : Actualités - Cannabis aux Caraïbes - Cannabis en Amérique Latine - Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire