L’Allemagne veut produire deux tonnes de cannabis par an

L'Allemagne prévoit de produire deux tonnes de cannabis par an

Dans la continuité de son programme d’encadrement du cannabis thérapeutique, l’Allemagne cherche à produire sa propre herbe médicinale. Les autorités tablent sur une production nationale d’une à deux tonnes par an d’ici 2021.

L’Allemagne a totalement légalisé l’usage médical du cannabis le 19 janvier 2017. Mais nos voisins teutons ne possèdent pour le moment aucun lopin de terre dédié à  la culture du cannabis. Pour pallier ce manque d’expérience et de culture, l’Allemagne importe l’intégralité du cannabis disponible en pharmacie. Le tout faisant les affaires des marques canadienne Tweed et Peace Naturals ainsi que les Hollandais de Bedrocan BV.  Selon Der Spiegel, les quelques 1000 Allemands possédant une autorisation pour obtenir du cannabis thérapeutique consomment 365 kilos d’herbe par an.

Un appel d’offre pour s’autosuffire

La BfrAM, l’agence nationale du médicament allemande, a publié le 8 avril 2017 un appel d’offre pour les personnes désireuses de se lancer dans la filière du cannabis médical. Les prix des licences pour les entrepreneurs n’ont pas encore été précisés. L’appel d’offre ne semble pas limité aux entreprises allemandes et est disponible sur ce lien. Après analyse des dossiers, l’agence sélectionnera 10 producteurs agréés et compte obtenir une tonne de cannabis lors des premières récoltes légales et encadrées en 2019. En 2022, la BfrAm espère que les producteurs pourront fournir deux tonnes de cannabis « Made In Germany ».

L’Agence du cannabis, division de la BfrAM, régira la croissance, la récolte, le contrôle qualité, le stockage , l’emballage et la livraison de cannabis aux grossistes et aux pharmaciens. L’agence agira uniquement pour de la surveillance ; les entrepreneurs devront chercher leurs partenaires économiques eux-mêmes.

Les prescriptions de cannabis médical par un médecin seront remboursées par la sécurité sociale allemande. Tous les docteurs, sauf les dentistes et les vétérinaires, sont autorisés à prescrire du cannabis thérapeutique pour des patients atteints par ces maux :

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !