9 chiffres qui montrent que le cannabis s’est normalisé aux Etats-Unis

Cannabis aux USA

Yahoo News et l’Institut de sondage Marist ont compilé 9 statistiques qui prouvent que l’usage du cannabis est devenu totalement anodin outre-Atlantique.

55 millions d’Américain fument du cannabis

Plus de la moitié des adultes américains ont testé le cannabis au cours de leur vie. 55 millions, soit 22% d’entre eux, continuent à fumer de façon plus ou moins régulière. Les consommateurs réguliers, qui fument une à deux fois par mois, seraient 35 millions. Un chiffre en forte hausse par rapport aux 33 millions que nous annoncions au mois d’août 2016. Ici, les méthodes d’étude peuvent expliquer cet écart. L’étude réalisée par Gallup était réalisée en face à face pour le gouvernement tandis que celle de Marist s’effectue par téléphone et anonymement.

La légalisation prend de l’ampleur

83 % des Américains se disent pour la légalisation du cannabis thérapeutique et 49% sont favorables à la légalisation récréative de l’herbe. Si l’opinion publique se divise en deux clans compacts,  70% de ceux qui ont testé le cannabis se prononce pour la légalisation totale. Ceux qui n’ont jamais fumé ne sont que 26 % à soutenir cette réforme.

Fumer est devenu acceptable

56% des américains considèrent désormais la consommation de weed comme « acceptable socialement ». En revanche 79 % des personnes désapprouvent totalement les parents qui fument devant leurs enfants.

L’alcool et le tabac plus dangereux

72% des personnes interrogées jugent le cannabis moins dangereux pour la santé que l’alcool et 76% que le tabac. Pourtant 51% des américains restent conscient que le cannabis est une drogue et que son usage abusif peut avoir des conséquences néfastes sur un consommateur.

L’illégalité, principale barrière à l’utilisation

27% des citoyens américains non-fumeurs interrogés dans cette enquête déclarent que l’illégalité est la principale raison de leur abstinence. Juste derrière, on retrouve 26% de personnes qui n’aiment pas cette drogue. 16% n’en fument pas car cela représente un risque pour la santé.

Pourtant, seuls 28% des non-fumeurs déclarent qu’ils testeront si l’interdiction fédérale tombe.

Peu de gens consomment uniquement pour s’amuser

Seulement 16 % des fumeurs américains déclarent consommer de la weed pour s’amuser. Loin derrière les  37 % qui déclarent fumer pour se relaxer. 20% déclarent un usage thérapeutique de l’herbe et 10% pour améliorer leur vie sociale.

Où les gens cachent leur weed ?

20 % des fumeurs planquent leur consommation dans leur armoire, 11% dans des objets truqués uniquement pour l’occasion. 19% des personnes gardent leur consommation dans un endroit verrouillé dont seuls eux possèdent la clef.

Beaucoup de parents

Avoir des enfants n’empêche pas la consommation de cannabis. 54 % des fumeurs d’herbe sont parents d’enfant âgés de 18 ans ou moins. En revanche 94% de ces parents déclarent ne jamais consommer devant leur enfants.

Partage et « Gros perso » de weed

31 % des consommateurs ont pour habitude d’allumer leurs joints « en pers ». 41 % préfèrent les éclater dans un esprit de partage et 23% fument uniquement avec leur conjoint.

L’article est paru dans le Washington Post. Les infographies réalisées par Christopher Ingraham sont particulièrement éloquentes.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire