Suivez-nous

Actualités

Des données du FBI révèlent que la violence criminelle a baissée depuis la légalisation dans l’Etat de Washington

Des données du FBI révèlent que la violence criminelle a baissée depuis la légalisation dans l'Etat de Washington

Aux Etats-Unis, le procureur général Jeff Sessions est connu pour sa war on drugs et ses menaces envers les Etats qui ont légalisé le cannabis médical et/ou récréatif. Ainsi, il associe la consommation de cannabis aux crimes violents qui ont été perpétrés dans l’Etat de Washington ces derniers mois, alimentant les préoccupations du camp adverse concernant le rapport de cette semaine du Groupe de travail sur la réduction de la criminalité et la sécurité publique qui lie l’industrie du cannabis aux violences criminelles. Le procureur général avait exigé que ce rapport lui soit remis le 27 juillet dernier.

PUBLICITE

De plus, selon le journal américain The News Tribune, les statistiques actuelles du FBI sur les crimes contredisent les prétentions du gouvernement sur le fait que le cannabis légal accroît la violence.

Une nette baisse des violences criminelles

L’Etat de Washington a légalisé le cannabis en 2012 et les violences criminelles ont baissé. En 2011, alors que le cannabis récréatif n’était toujours pas légal, le FBI a déclaré qu’il y avait 295,6 crimes de violence sur un panel de 100 000 habitants de l’Etat de Washington. En 2015, le chiffre s’est réduit à 284,4 violences criminelles.

Ces données viennent s’ajouter à celles de l’Association des shérifs et des chefs de police de l’Etat de Washington qui n’ont toujours pas enregistré d’augmentation significative. Selon ces rapports, en 2012, il y a eu 3,6 infractions avec violence pour 1 000 résidents de l’État. En 2016, le taux de criminalité violente de l’État a diminué et est passé à 3,3 infractions.

Mitch Barker, directeur exécutif de cette association reste dubitatif. Il a déclaré : « Dans l’Etat de Washington, il serait difficile de corréler crimes violents avec la consommation de cannabis. Je peine à croire que la légalisation est reliée à ces crimes. Quelqu’un devrait m’éclairer davantage sur le sujet. »

PUBLICITE

La sénatrice républicaine de l’Etat de Washington, Ann Rivers, a quant à elle relaté : « Je n’ai pas voté pour l’initiative en premier lieu. Mais ce revenu (des ventes du cannabis), cela ne vient pas de gens qui se sont réveillés un jour et se sont dit »‘Oh, c’est légal maintenant, je pense que j’irai en acheter’. La majeure partie des revenus provient de personnes qui soutenaient El Chapo ou quiconque auparavant ».

La sénatrice a également annoncée que l’Etat de Washington s’attend à recevoir 730 millions de dollars en recettes fiscales grâce aux ventes de cannabis d’ici les deux prochaines années.

La légalisation n’est peut-être pas responsable de la baisse des crimes violents, mais ces derniers n’ont en tout cas pas augmenté.

Mehdi Bautier

PUBLICITE

Mehdi est étudiant en journalisme à l'IEJ. Passionné d'écriture, de musique et de culture, il compte se spécialiser dans le domaine de la presse écrite et de la rédaction web.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0