Suivez-nous

Après 4 ans de légalisation, l’Alberta réalise enfin des bénéfices sur le cannabis

Publié

le

l'Alberta bénéficie du cannabis

Quatre ans après la légalisation du cannabis, l’Alberta Gaming Liquor and Cannabis (AGLC), qui fournit la province en cannabis, devrait réaliser un bénéfice de 7 millions de dollars sur le cannabis, selon le budget provincial 2022-23.

PUBLICITE

Cela pourrait représenter une variation de 18 millions $CA de revenus par rapport à une perte de 11 millions $CA prévue pour l’exercice financier se terminant le 31 mars prochain, selon le gouvernement de la province canadienne.

Cette annonce intervient alors que l’AGLC s’apprête à fermer son site Web de vente de cannabis au détail le 8 mars, abandonnant ainsi son monopole sur les ventes légales de cannabis en ligne, qui représentait environ 1,5 % du marché légal albertain.

Dans le même temps, les recettes fiscales du gouvernement de l’Alberta provenant des ventes privées de cannabis devraient passer d’une prévision de 145 millions de dollars pour l’année fiscale en cours à 157 millions de dollars en 2022-23, soit une augmentation de 8%.

En comparaison, ces 157 millions de dollars représentent bien plus du double des 73 millions de dollars attendus de la taxe touristique de la province, mais sont bien inférieurs aux 644 millions de dollars de taxes sur le tabac et le tabac à fumer prévus pour l’année à venir.

PUBLICITE

L’AGLC et au moins un détaillant de cannabis ont déclaré qu’une partie de l’augmentation prévue des recettes peut s’expliquer par une nouvelle majoration de 6% du prix de gros des produits, qui est entrée en vigueur vendredi et qui sera répercutée sur les consommateurs, qui profitent jusqu’ici d’un prix très bas pour leur cannabis.

« On peut dire que l’Alberta a le cannabis le moins cher du pays et qu’il sera toujours moins cher que celui de la Colombie-Britannique, du Manitoba et certainement du Québec », a déclaré Ryan Roch, propriétaire de Lake City Cannabis, au Calgary Herald. Selon lui, la taxe ajoutera environ 1 $ à un paquet de préroulés.

Une industrie en pleine croissance depuis la légalisation.

« Le revenu net du cannabis devrait rester fort en 2022-23 et comprend la mise en œuvre de la majoration de gros », a déclaré l’AGLC. « L’industrie du cannabis a continué à augmenter ses revenus depuis la légalisation, avec des gammes de produits qui se développent et des détaillants qui s’agrandissent. »

Le nombre croissant de magasins de cannabis dans la province – qui a maintenant autorisé 752 points de vente, soit la moitié du nombre de magasins d’alcool en Alberta – joue un grand rôle dans l’accès au cannabis. En même temps, le nombre de consommateurs de cannabis n’a pas augmenté de manière significative au cours des quatre dernières années.

PUBLICITE

La réglementation fédérale qui limite la teneur en THC des edibles et des concentrés favorise par ailleurs les vendeurs illicites.

Selon Statistique Canada, les ventes de cannabis en Alberta en décembre dernier ont augmenté de 3% par rapport à l’année précédente.

Alors que certains commerces ont été fermés ou soumis à de fortes restrictions pendant les vagues de la pandémie de COVID-19, les magasins de cannabis et d’alcool ont été considérés comme des services essentiels et autorisés à fonctionner presque normalement.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !