La Weed californienne a-t-elle un problème de pesticides ?

Pesticides dans la weed californienne

Avec la légalisation du cannabis, les entrepreneurs du cannabis s’obligent désormais à assainir leur culture jusqu’à présent semi-légale. Les autorités de régulation contrôlent notamment l’usage des pesticides dans les cultures outdoor et indoor, un problème qui peut toucher tous les consommateurs puisque ces produits restent dans la beuh, quelle que soit la forme du cannabis consommé.

Le secret caché de l’industrie verte

Dans le comté d’Orange, un patient qui testait le cannabis médical pour soigner ses douleurs au dos a souffert en retour de problèmes neurologiques : « tout mon corps s’engourdissait d’un seul coup ». Suite à cet incident, des journalistes de NBC4 ont acheté 44 beuh différentes dans 15 dispensaires de villes différentes. Sur ces 44 échantillons certifiés sans pesticides par les vendeurs, 41 d’entre eux étaient positifs aux pesticides. Le patient en question vaporisait son cannabis sous forme d’huile. Des pesticides ont été retrouvés dans son échantillon alors même que le distributeur de cette marque garantissait sur son site l’absence de solvants et de pesticides.

Le professeur Jeff Raber s’inquiète de la situation : « Il y’a une grande différence entre manger et fumer des pesticides. Quand vous mangez, votre organisme fait office de filtre. Quand vous fumez c’est comme si vous vous injectiez directement le pesticide dans  le système sanguin. »

« C’est un constat affreux »  déclare Adam Lustig, PDG de Higher Vision Cannabis. Les dommages sur la santé peuvent être énormes. Dans plusieurs échantillons de cannabis, on retrouve des traces d’Avermectine, Myclobutanil et denBifenazate. L’exposition à ces produits peut s’avérer extrêmement toxique. Pour le moment, seule la ville de Berkeley a voté pour un taux maximum de pesticides détectable dans la plante.

Concentrés de THC et de pesticides

Selon le fondateur de SC Labs, Alec Dixon , 80 pour cent des concentrés testés en Californie auraient des traces de pesticides. Selon lui, les techniques d’extraction au butane et au CO2 concentrent le THC mais aussi les pesticides. A peine visible dans la plante à l’état naturel, le taux de pesticides serait 100 fois plus élevé dans les concentrés.

Les cultivateurs outdoor illégaux en ligne de mire

En Californie, et plus précisément les comtés du Nord de l’Etat, la culture illégale en extérieur fait des ravages dans l’écosystème. En plus de pomper les réserves d’eau, les cultivateurs illégaux ne lésinent pas sur les engrais et pesticides. En outdoor, ce sont surtout les insecticides et la mort aux rats qui causent de sérieux dommages écologique. Ils tuent les rongeurs et insectes mais contaminent aussi les prédateurs naturels de ces bestioles. Le tout en polluant les nappes phréatiques et les sols de Californie.

La régulation du marché se fait attendre

Les laboratoires d’analyses du cannabis attendent impatiemment la régulation complète du cannabis. Selon Reggie Gaudino de Steep Hill Labs, « Dans le marché californien actuel, le cannabis peut aller directement du producteur aux dispensaires sans aucune vérification sur la qualité et la constitution du produit. »

La Californie serait bien avisée de suivre les exemples des autres Etats ayant légalisé le cannabis. En Oregon et au Colorado, les pesticides sont autorisés et contrôlés. Ces Etats imposent une limite maximum pour chaque substance. Si ce taux est dépassé, le consommateur final ne verra jamais la couleur de cette weed.

Théo Caillart

Articles liés

Derniers articles

floride cannabis fumé
Floride : le combat des patients pour autoriser le cannabis fumé
onu décriminalisation cannabis
Le Conseil de direction de l’ONU se positionne en faveur de la décriminalisation des drogues
Cannabis bien-être
France : des députés demandent la création d’une mission d’information sur le cannabis bien-être
cannabis
Villeurbanne a parlé : 72% des consultés sont pour la légalisation du cannabis en France
bruxelles europe cannabis
Novel food et cannabis : un bilan positif de la réunion à Bruxelles
peter kolba cannabis pétition
Des associations autrichiennes s’adressent à l’Europe à l’occasion de la réunion sur les novel food et demandent une régulation du marché du CBD
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire