Suivez-nous

Santé

Denver : des pesticides retrouvés dans des produits à base de marijuana

Des pesticides dans le cannabis à Denver

Il y a 6 mois, la ville de Denver, au Colorado, a commencé à restreindre les pesticides autorisés dans les produits à base de marijuana. Une enquête du Denver Post révèle que des produits chimiques se trouvent encore dans certains produits vendus en dispensaire.

PUBLICITE

Le Denver Post a commandé 8 tests à un laboratoire privé. Parmi les produits achetés dans deux magasins différents, la plupart ne contenait pas de pesticides interdits par le Ministère de l’Agriculture du Colorado. Mais deux tests sur des concentrés de marijuana se sont révélés positifs.

L’entreprise à l’origine de ces produits, Mahatma Concentrates, a reconnu avoir utilisé un des pesticides interdits, à des doses très faibles. Mais les niveaux relevés étaient 6 fois supérieurs au niveau autorisé au niveau fédéral sur n’importe quel aliment, et 1800 fois supérieur à la limite mise en place par le Colorado 6 mois plus tôt. Les pesticides mis en cause sont le myclobutanil, l’imidaclopride et l’avermectine.

Mahatma Concentrates a aussitôt arrêter d’utiliser le pesticide incriminé. Mais certains de ses produits comme les concentrés sont fait à partir d’herbe, notamment des déchets de taille, qu’il achète sur le marché secondaire. Quant à l’utilisation des pesticides dans ses plantations, le fondateur de Mahatma rejette la faute sur un ancien employé.

Une ligne de défense fébrile alors que certains de ses magasins s’étaient déjà vus confisquer leurs plants lorsque Denver avait réalisé ses premiers tests en mars 2015. Plus de 100 000 plants avaient été mis de côté dans tout Denver le temps que les niveaux de pesticides dans le terreau retombe à des niveaux légaux.

PUBLICITE

Ces informations mettent en lumière un problème de santé publique significatif. Les produits contenant un haut niveau de pesticides posent de potentiels risques sur la santé des consommateurs. C’est d’ailleurs le plus gros risque à long terme sur ces produits. L’initiative du Denver Post est brave, mais c’est un sujet dont doivent s’emparer les autorités du Colorado.

La ville de Denver a d’ores et déjà fait passé un message d’alerte auprès de tous les magasins de cannabis. Certains ont détruit les stocks potentiellement spoliés, un geste simple qui permet de communiquer sur les préoccupations de l’industrie du cannabis et de la ville pour la santé de ses clients.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0