Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

Vermont, Massachusetts et Californie : ce qui va changer au 1er juillet

Ventes légales de cannabis au Vermont

Dans une semaine, deux nouveaux Etats américains débuteront les ventes légales de cannabis pour les adultes, alors que la Californie ne devra plus vendre que des produits légaux.

PUBLICITE

Vermont, une légalisation sans vente au détail

Le Vermont deviendra officiellement au 1er juillet le 9ème Etat à légaliser l’usage adulte du cannabis. L’Etat était devenu le 1er à légaliser le cannabis via un processus législatif, à la différence des autres Etats dont la légalisation n’a reposé que sur des initiatives citoyennes. Elle prendre toutefois une forme particulière : les Vermontais n’auront pas de magasin où acheter du cannabis.

La légalisation au Vermont autorisera tout adulte de plus de 21 ans à posséder 28 grammes de cannabis et à faire pousser 4 plantes en floraison et 2 en croissance en parallèle. En revanche, les ventes au détail restent pour l’instant interdites. Les habitants du Vermont pourront toutefois se déplacer dans les Etats voisins, Massachusetts et New Hampshire, pour aller acheter légalement leur weed et revenir chez eux pour la consommer.

Massachusetts, des ventes légales sans dispensaire

Le Massachusetts ouvrira également ses ventes légales de cannabis au 1er juillet. Principal problème : aucun dispensaire n’a reçu sa licence de distribution. La première licence de l’Etat a été accordée la semaine dernière à un cultivateur, sans point de vente à qui envoyer son cannabis.

Jusqu’ici 53 demandes de licences de 28 entreprises différentes ont été reçues par la Cannabis Control Commission, qui a commencé à les passer en revue au 1er juin. La commission doit s’assurer de la probité des postulants, puis du respect des critères de la ville où l’entreprise s’installera (chaque ville peut avoir des critères différentes) puis donner son accord ou son refus sur le projet. Sur les 53 demandes, 36 concernent des dispensaires médicaux qui distribuent donc déjà du cannabis.

PUBLICITE

Les ventes légales auraient dû commencer au 1er janvier, mais l’Etat a repoussé la date limite pour laisser plus de temps à la Commission d’étudier les dossiers. Le déploiement du marché légal risque toutefois d’être très lent après le 1er juillet.

Californie, seulement des produits testés en vente

Au 1er juillet prochain, tous les produits vendus dans les dispensaires de Californie devront avoir été préalablement testés, comme la légalisation passée au 1er janvier dernier l’impose.

Jusqu’ici, les dispensaires récréatifs pouvaient écouler les stocks de cannabis médical.  Cette exemption temporaire courrait du 1er janvier jusqu’à la fin du mois de juin. La nouvelle régulation vise à éliminer la vente de produits nocifs (weed avec pesticides ou métaux lourds) et oblige les dispensaires à utiliser des packagings résistants à l’ouverture par des enfants. Les edibles seront aussi limité à 10mg de THC par dose et 100mg par paquet.

Résultat : les dispensaires californiens bradent leurs stocks, avec des remises allant actuellement jusqu’à 70%.

PUBLICITE

Les dispensaires qui ne respecteraient pas la nouvelle loi après le 1er juillet risquent la fermeture et l’annulation de leur licence.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0