Comment repérer du cannabis coupé

cannabis coupé

Le cannabis coupé est l’une des pires fourberies dues au marché noir. Afin d’augmenter le poids de son sachet et de diminuer son coût de revient, le perfide dealer peut couper sa marchandise au détriment des consommateurs.

Comment repérer une weed coupée

« Hey, mate les cristaux de dingue sur cette tète ». Malheureusement ce ne sont pas des trichomes mais bien des résidus de verre pilé. Si le détaillant qui vous vend le 20 balles n’a souvent rien à voir avec le saupoudrage, le grossiste peut être mis en cause. Le verre pilé est la coupe la plus courante sur la beuh en France. Une  loupe ou un microscope mettront en évidence la coupe au verre pilé. La loupe sera également utile si la beuh semble salée ou sucrée. En effet, ces deux substances peu onéreuses permettent d’augmenter le poids à moindre coût.

Voici quelques astuces pour repèrer si l’herbe est coupée.

Verre pilé : « t’as pas un CD pour que j’effrite ? ». Loin de passer pour un fou, le CD servira de témoin.  Lors de la préparation du joint, il faut frotter les miettes sur la jaquette. Si des rayures apparaissent sur le CD, l’herbe contient du verre pilé ou une autre substance non originelle. « Papa j’ai rayé ton disque mais grâce à ça, j’ai su que j’avais de la beuh coupée ».

Détergent et savon : Prendre un extrait de beuh et le plonger dans un verre d’eau. Mélanger énergiquement. Si de la mousse se forme, pas bon.

Essence ou fuel : Totalement dégueu et pourtant vrai, certaines beuh peuvent être enrobées de carburant (très rare). Passez un coup de flamme sur une tête qui semble humide. Si la tête s’embrase, la weed est coupée.

Colorant :  » Waa regarde, il m’a dit que c’était de la Purple trop bien ». Pour s’assurer que le pochetard est bien une denrée rare, il suffit de grinder le premier joint. Si l’intérieur des têtes n’est pas du même violet que l’extérieur, c’est râpé.

Additifs odorants et chimiques : Si l’herbe ne sent pas l’herbe, c’est qu’un additif odorant y a été mélangé. Elle avait l’air si bonne… mais déconseillée à la consommation.

Sucre : Le sucre roux est utilisé pour son faible coût et sa ressemblance avec la couleur des trichomes. Si votre weed colle beaucoup, elle peut être coupée. Mais elle peut aussi être très résineuse. Des tests de glucoses sont disponibles en pharmacie pour les plus déterminés.

Aux États-Unis, la beuh est parfois coupée à d’autres drogues comme la methamphétamine ou la cocaïne. Le but est de provoquer un high extrême pour fidéliser le client. Mais de manière générale, la beuh coupée disparait car les consommateurs américains sont aujourd’hui plus sensibles à la qualité du produit. Les différentes légalisations font également en sorte que la qualité du produit s’améliorer, même au marché noir.

Comment repérer un haschisch coupé

Le hashisch est le produit le plus facilement coupable du cannabis. Etant du kief compressé, on peut y incorporer tout et n’importe quoi lors de sa création. Si les coupes sont effectuées correctement, le consommateur lambda y verra peu de différence.

Voici les produits que l’on peut trouver dans notre cher haschich du marché noir français : Cirage, pneu, henné, café, charbon de bois, huile de vidange, plastique, cire de bougie ou encore la classique crotte de chameau.

Parfois, la coupe se voit dès l’effritage. Des bouts de shit prennent feu ou se désolidarisent , laissant apparaître une matière différente. L’aspect peut également vous mettre sur la piste. Du hash très mou, presque cireux, qu’on appelle paraffine, aura plus sa place au fond d’une poubelle que dans vos joints.

Pour repérer un shit coupé, il existe deux techniques assez banales mais radicalement efficaces.

Le goût : en comparant deux joints d’affilée contenant une dose équivalente de tabac, le goût peut être différent. Si les effets diffèrent également entre deux joints, le haschich est certainement coupé.

Le fumigène : toujours à dose de teushi et de tabac équivalente, la fumée produite peut être un indice. Un fumigène à l’allumage peut etre signe de hashich coupé.

Les symptômes du cannabis coupé

Généralement, un cannabis coupé ne fera que mal à votre portefeuille. Mais vous pouvez parfois ressentir des effets physiques liés à des produits frelatés : nausées, vomissements, vertige, fragilité à la lumière, hallucinations, les yeux qui pique, lourdeurs des yeux, difficulté respiratoires, tachycardie, paranoïa…

Les Américains ont quasiment résolu le problème du cannabis coupé en le légalisant. De notre côté de l’Atlantique, il est en revanche toujours difficile de savoir si son cannabis est coupé.

Une légalisation du cannabis permettrait un accès à des substances de qualité pour le consommateur français.

Catégories liées : Tutoriels

Articles liés

Derniers articles

malaisie cannabis médical peine de mort
Malaisie: abolition de la peine de mort, notamment pour les crimes liés au cannabis
chambre des représentants
Les prochaines élections législatives américaines : un espoir de légalisation ?
sold out
J+3 et déjà des pénuries de cannabis au Canada
cannabis
Point business de la semaine : l’industrie du cannabis en plein boom en Amérique du Nord
pablo iglesias forum regulation cannabis
Espagne : Podemos prépare une loi pour réguler le cannabis en 2019
canada légalisation
Les questions que soulèvent les premiers jours de la légalisation au Canada
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire