Massachusetts : première licence de culture « récréative » accordée

Sira Naturals

La Commission de Contrôle du Cannabis de l’Etat du Massachusetts a accordé hier la première licence du futur marché récréatif du cannabis à un cultivateur.

La licence a été remise à Sira Naturals, qui produit déjà du cannabis médical depuis 2016, et lui permettra de cultiver entre 1000 et 2000m² de cannabis en intérieur, de le transformer et d’en fournir aux établissements de vente, mais pas directement aux consommateurs.

« Bien que ce soit un passage significatif, je tiens à dire que ce n’est que le début, et pas la fin » a déclaré Steven Hoffman, président de la Commission.

Sira Naturals est la première des 53 entreprises du cannabis à avoir postulé pour une licence, à la décrocher. Les autorités doivent maintenant passer en revue les autres demandes en prévision de l’ouverture des ventes légales de cannabis qui interviendra le 1er juillet prochain.

Sira Naturals intègre à ce jour un site de culture, un site de transformation du cannabis et trois dispensaires de cannabis médical.

« Nous sommes très contents et nous allons travailler très, très dur pour continuer notre tradition de fournir du cannabis premium cultivé et vendu avec intégrité » a expliqué Michael Dundas, CEO de Sira Naturals.

L’entreprise devrait postuler pour une licence de vente et espère l’avoir pour 2019.

Articles liés

Derniers articles

cannabis au volant
Canada : 40% des consommateurs de cannabis avouent avoir conduit sous l’influence du cannabis en 2018
cannabis israel
Israël : premier pas vers la reprise des exportations de cannabis médical
grece
Grèce : octroi des deux premières licences pour la production et la transformation du cannabis médical
les weed les plus fortes
Les variétés de cannabis les plus fortes de 2018
colombie
La Colombie en pleine contradiction entre retour à la prohibition et boom du cannabis médical
la france insoumise
La France Insoumise s’oppose à l’amende forfaitaire et propose de légaliser le cannabis à la place
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire