Etats-Unis : le marché du CBD devrait atteindre 2,2 milliards de dollars d’ici 2020

Le marché du CBD

L’industrie légale du cannabis aux Etats-Unis s’accroît fortement. Les ventes de cannabis en 2017 devraient dépasser les 7 milliards de dollars, et l’impact économique du secteur pourrait dépasser les 70 milliards de dollars d’ici 2021. Parmi tous ces gros chiffres, une niche devrait grossir dans les prochaines années : le CBD.

Le Hemp Business Journal, dans un rapport sorti hier, estime que le marché américain du cannabidiol (CBD) pourrait atteindre 2,1 milliards de dollars d’ici 2020, dont le quart proviendrait de sources chanvrières, par opposition au CBD qu’on trouve dans les plantes de cannabis chargées en THC.

« Le CBD Report est le point culminant de plus d’une année de recherche sur le marché » explique Sean Murphy, fondateur et éditeur du Hemp Business Journal. « Nous sommes allés en Israël, en Europe, au Canada et dans des fermes, des laboratoires et des distributeurs aux Etats-Unis pour couvrir l’industrie du chanvre. En analysant les ventes au détail dans les industries du chanvre et du cannabis, nous avons fourni une première vue aux investisseurs, décideurs et régulateurs sur ce qui arrive avec le CBD, la catégorie la plus chaude de cette industrie du cannabis qui vaut plusieurs milliards de dollars ».

Aujourd’hui, 15 Etats américains autorisent seulement le CBD (comme le Texas), en plus des 28 Etats et Washington DC qui ont légalisé l’usage médical du cannabis.

Et même aux Etats-Unis, l’usage du CBD pose des questions au gouvernement. S’il n’est pas explicitement inclus dans le Controlled Substances Act, et donc a priori légal, la DEA le considère toujours comme un stupéfiant de l’Annexe 1, comme le cannabis. Ces restrictions au niveau fédéral rendent la circulation de l’information autour du CBD chaotique, et les consommateurs sont bien souvent livrés à eux-mêmes pour démêler le vrai du faux autour de ses usages thérapeutiques.

Plus près de nous, la consommation de CBD a doublé en un an au Royaume-Uni. Suite à l’explosion des ventes de produits au CBD, le Royaume avait imposé un contrôle strict sur les produits contenant du cannabidiol. Tous les produits médicaux au CBD doivent dorénavant recueillir une validation de l’Agence de Régulation Britannique des Produits de la Santé et des Médicaments (MHRA), néanmoins non-nécessaire pour les produits « de confort », style e-liquide ou cristaux.

Business

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire