L’ Uruguay distribuera du cannabis à 1$ le gramme

Cannabis en Uruguay

L’Uruguay continue sa marche vers une légalisation sous monopole d’état. Légalisée en 2013 dans le but de stopper les narcotrafiquants, la weed s’installe progressivement comme un produit normal distribué par l’Etat. L’Uruguay possède un système diffèrent des USA, puisque ce sont les pharmacies qui distribueront le cannabis récréatif. Tous les citoyens de plus de 18 ans  pourront s’en procurer en fournissant une pièce d’identité et en laissant ses empreintes digitales.

PUBLICITE

Pour cela, le gouvernement uruguayen fait appel à deux sociétés : Pharmacorp et International Cannabis Corp(ICC). Ces deux entreprises furent chargées de faire pousser 4 tonnes de weed afin d’approvisionner légalement le marché uruguayen. La mission semble assez simple en soit mais un cahier des charges important doit être respecté : produite en Uruguay, sans engrais chimique néfaste pour la santé et accessible pour moins d’un dollar le gramme soit 30 pesos uruguayen.

Bémols

Comme en France, le rythme de l’administration étatique diffère de celui des entreprises. Le PDG de International Cannabis Corp s’est par exemple plaint du mauvais timing de la commande invoquant « une absence de soleil d’été pour gorger les fleurs et, de ce fait, une augmentation des coûts en électricité [qui] diminue la rentabilité». Les pharmacies grognent également : selon leur porte-parole, Carlos Fernandez, les pharmaciens ne sont pas formés pour vendre de la drogue : « nous ne sommes pas convaincus que les pharmacies soient le meilleur endroit pour vendre des drogues à usage récréatif, mais nous nous préparons à le faire avec une démarche de conseil et de prévention ».

Même les consommateurs n’adhèrent pas totalement au système de monopole d’état. En effet, être enregistré dans une base de données gigantesque de l’Etat pour fumer un joint n’excite pas tout le monde.

Mais le PDG D’ICC, Guillermo Delmonte, loue quand même les avantages de ce système qui sera effectif à partir de juillet 2016 : « Si notre cannabis est sain, moins cher et de meilleure qualité, je ne vois pas pourquoi les gens achèteraient autre chose ». Pour le moment le gramme de cannabis illégal avoisine les 3 $.

Les uruguayens font les difficiles alors qu’ils peuvent désormais posséder six pieds à domicile, faire partie d’un cannabis social club et acheter jusqu’à 40 grammes de cannabis par mois dans une pharmacie. Ingrats.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis en Uruguay

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire