Suivez-nous

Cannabis en Thaïlande

La Thaïlande ouvre sa première clinique entièrement dédiée au cannabis

Clinique cannabis en Thaïlande

La Thaïlande a ouvert ce lundi 6 janvier sa première clinique à temps-plein spécialisée dans la médecine traditionnelle et alternative à base de cannabis. Cette ouverture fait partie du plan gouvernemental qui vise à développer de manière urgente et responsable son industrie du cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

L’ouverture s’est faite en compagnie de Dr Ganja, la mascotte thaïlandaise du cannabis médical, qui avait déjà accompagné le premier ministre du pays lors de sa dégustation d’huile CBD.

Clinique pilote

« Il s’agit d’une clinique pilote, car nous n’avons pas suffisamment de médecins spécialisés dans le cannabis », a déclaré le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirankul, aux journalistes lors de la cérémonie d’ouverture à Bangkok. Les patients recevront un traitement gratuit pendant les deux premières semaines, a-t-il ajouté.

La Thaïlande, qui a une tradition d’utilisation du cannabis pour soulager la douleur et la fatigue, a légalisé le cannabis médical en 2018.

Environ 25 cliniques de cannabis existent déjà à travers le pays mais, contrairement à la nouvelle, ne fonctionnent que quelques jours par semaine en raison d’un manque de personnel spécialisé.

PUBLICITE

Le plus grand producteur de cannabis médicinal est actuellement l’Organisation pharmaceutique gouvernementale du ministère de la Santé. Le directeur de la recherche médicale sur le cannabis de l’Université Kasetsart, Natakorn Thasnas, a déclaré que l’université fournirait 2 200kg de cannabis au ministère.

La production, la culture et la vente de cannabis ont été limitées aux producteurs thaïlandais titulaires d’une licence pour les quatre prochaines années afin de protéger l’industrie nationale. Actuellement, seuls les hôpitaux et les centres de recherche sont autorisés à demander des licences de production et d’extraction de cannabis, mais le gouvernement examine les réglementations pour permettre aux entreprises thaïlandaises de demander des permis.

Un échantillon des produits délivrés aux patients

Une légalisation vent dans le dos

La Thaïlande voit grand pour son industrie du cannabis médical. Non contente de développer un secteur national protégé des influences étrangères, elle confie aussi le soin aux particuliers de pouvoir y participer. L’année dernière, la Thaïlande a supprimé les extraits de cannabis et de chanvre de sa liste de stupéfiants et a proposé un projet de loi qui permettrait à chaque ménage de cultiver six plants de cannabis. Le pays compte aussi utiliser ses propres variétés de cannabis, confectionnées par l’Université de Chiang Mai à partir de variétés traditionnelles thaïlandaises.

La clinique pilote, basée au ministère de la Santé publique, prévoit de recevoir entre 200 et 300 patients par jour.

PUBLICITE

Près de 2 200 patients se sont inscrits à la clinique jusqu’en mars, a déclaré un responsable de la santé. Anutin a déclaré qu’il était prévu d’ouvrir 77 cliniques à travers le pays, et au moins une dans chaque province.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !