Suivez-nous

Cannabis en France

Les tendances 2016-2017 du cannabis en France selon l’OFDT

Cannabis en France ne 2017 OFDT

Chaque année depuis 17 ans, l’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT) publie dans sa revue Tendances les principaux constats des observations du marché de la drogue en France, relevés par le dispositif TREND. Que faut-il retenir de ce cru 2016-2017 sur le sujet spécifique du cannabis ?

PUBLICITE

Dealer « Kleenex » et beuher

Tant l’offre que la demande se professionnalisent. Le rapport fait notamment état d’un vrai marché de l’emploi autour des postes les plus bas du marché noir. Les petites mains sont parfois recrutées au jour le jour, pour un jour ou une semaine, en mode intérim. Cela permet à la fois de s’adapter à la demande et de limiter les risques de dénonciation en cas d’interpellation.

La beuh gagne du terrain sur la résine, et la remplace même à certains endroits. La culture du cannabis en France se professionnalise, même pour des petites plantations de 200 pieds, prenant exemple sur les techniques de culture américaines ou canadiennes.

L’étude rapporte qu’un modèle se développe de plus en plus : plusieurs producteurs mettent en commun leurs compétences pour revendre leur récolte à un unique distributeur. Aura-t-on bientôt des Cannabis Clubs ayant pignon sur rue, même si illégaux, comme au Royaume-Uni ?

Un usager à la recherche de qualité

La transition du marché de la résine vers celui de l’herbe n’est finalement que le reflet de l’évolution de la demande.

PUBLICITE

Selon le rapport, le consommateur de cannabis est aujourd’hui davantage à la recherche d’une herbe de qualité. Il modifie également ses méthodes de consommation, pour aller vers des moyens plus sains. La vaporisation émerge encore un peu plus, et la wax et autres concentrés de cannabis se répandent.

La consommation de cannabis n’est pas anodine, et certains consommateurs réguliers rencontrent des problèmes liés à son arrêt (troubles du sommeil) ou sa surconsommation (syndrome cannabinoïde).

Des saisies en hausse

L’OCRTIS, qui fut un temps davantage portée sur la résine, évoque elle aussi la mutation du marché vers l’herbe. Par ailleurs, les saisies sont toujours plus nombreuses, 18 tonnes sur la période observée selon les chiffres officiels, ce qui nous paraît peu. Nous relevions avec une rapide recherche Google presque 6 tonnes saisies rien qu’au mois d’octobre. Et ces dix derniers jours, plus de 10 tonnes ont été saisies sur les routes de France.

En revanche, nous avons bien sous-estimé le nombre de pieds arrachés, le rapport faisant état de 126400 plants. La chasse aux cannabiculteurs est fructueuse !

PUBLICITE

Et pour 2018 ?

Nos projections pour l’année 2018 du cannabis en France portaient surtout sur le côté légal et législatif. Si l’on devait faire le même exercice concernant le marché noir du cannabis, il serait intéressant d’étudier la multiplication des variétés proposées à la vente et l’essor des techniques d’extraction du cannabis, et donc des concentrés de cannabis. Les saisies seront également plus grandes l’année prochaine, tout comme les interpellations de consommateurs et de cultivateurs. Sauf si… ?

Le rapport complet est consultable ici.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0