Suivez-nous
Kilogrammes.com

Rhode Island votera la semaine prochaine pour légaliser le cannabis

Publié

le

Rhode Island vote pour la légalisation du cannabis

Les commissions législatives du Sénat et de la Chambre des représentants de l’Etat de Rhode Island ont approuvé le projet de loi visant à légaliser le cannabis. La Chambre et le Sénat voteront le projet mardi prochain. Après l’approbation du projet de loi en commission, le gouverneur a déclaré qu’il avait l’intention de l’approuver.

PUBLICITE

« Je serai prêt à signer le texte de loi s’il arrive sur mon bureau de la manière dont je comprends qu’il va être livré », a déclaré Daniel McKee mercredi.

Un projet de 10 ans

« Pour moi, il s’agit d’un effort de 10 ans, alors c’est agréable de le conclure », a déclaré le sénateur Josh Miller, parrain de la législation au Sénat.

Le projet de loi établit un cadre réglementaire pour le commerce légal du cannabis, la vente de cannabis récréatif devant commencer le 1er décembre. Il permet aux adultes de 21 ans et plus de posséder publiquement jusqu’à une once de cannabis. Le projet de loi permet également aux adultes de posséder jusqu’à 10 onces de cannabis dans un lieu privé et de cultiver jusqu’à trois plantes en croissance et trois plantes en floraison chez eux.

La dernière version du projet de loi renforce également le dispositif d’équité sociale. Les condamnations antérieures pour des infractions de faible gravité liées au cannabis seront effacées par les tribunaux, qui se sont vu accorder la date limite du 1er juillet 2024 pour achever le processus.

PUBLICITE

« L’équité sociale a été une préoccupation majeure pour nous tout au long de ce processus », a déclaré le représentant Scott Slater. « La ligne de départ n’est pas la même pour les personnes des communautés pauvres, urbaines et minoritaires, et elles méritent d’être soutenues pour s’assurer qu’elles bénéficient pleinement de la légalisation. »

Le projet de loi comprend également des changements pour les patients qui consomment du cannabis à des fins médicales, notamment l’élimination des frais pour les cartes de patient et les étiquettes d’identification des plantes lorsqu’ils cultivent eux-mêmes leurs plantes. Les adultes qui cultivent du cannabis à des fins récréatives seraient toujours tenus d’acheter des étiquettes d’identification des plantes.

« Le projet de loi amendé est le fruit d’un effort de collaboration visant à répondre aux préoccupations relatives à la protection de l’usage médical, à la garantie d’une gouvernance équitable et à la reconnaissance du fait que nous ne pouvons pas effectuer cette transition sans prendre des mesures pour redonner aux communautés et aux individus qui ont été punis pendant des décennies sous la prohibition », a déclaré Josh Miller.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !