Suivez-nous

Business

Leaf, la start-up qui veut révolutionner la culture indoor

Leaf culture de cannabis

Dans le cadre du TechCrunch Disrupt SF 2015, la conférence dans laquelle Snoop a annoncé créer Merry Jane, sa plateforme média sur le cannabis, une autre entreprise attaque le marché de la weed avec une révolution : le « frigo » qui fait pousser du cannabis.

PUBLICITE

Leaf, c’est son petit nom, est un appareil d’1m20 de hauteur par 60cm de large qui pourra contenir deux plantes et produira entre 130 et 150 grammes de weed.

Culture intérieure de cannabis

Cependant, Leaf est un peu plus qu’une mini serre. Le système contrôlera tout ce dont la plante a besoin, incluant la lumière, le niveau d’engrais et le PH du sol.

Le système réagira également à ces mesures : s’il sent que la plante manque d’engrais, Leaf pourra en distribuer plus, ou si la plante a besoin de plus de lumière, Leaf pourra automatiquement pousser l’éclairage. Les utilisateurs auront également la mains sur ces variables, et pourront créer leurs propres « recettes ».

PUBLICITE

Leaf pourra être administré via une application sur son smartphone, qui servira aussi de réseau social parmi les utilisateurs : échanges de recettes, de photos ou de vidéos de leurs plantes seront de la partie.

Une mini-caméra sera incorporée à l’intérieur de l’appareil et enregistrera automatiquement un timelapse de la culture. Les utilisateurs pourront voir en direct l’intérieur de leur « frigo » ou celui de leurs amis.

Leaf a reçu le soutien d’Advanced Nutrients (vous vous souvenez de Big Mike ?), un acteur majeur dans l’industrie des engrais pour le cannabis. L’entreprise fournira les engrais pour Leaf, qui seront packagés individuellement pour être remplacés comme des cartouches d’imprimantes.

Engrais Leaf

PUBLICITE

Toute cette technologie aura un coût. Leaf sera vendu 1499$, ce qui reviendra beaucoup plus cher que de planter une graine en terre soi-même. L’argument de l’entreprise est que Leaf sera rentabilisé au bout de quelques mois comparé à l’achat en dispensaires.

Les premières réactions aux Etats-Unis ne sont pas toutes positives. L’investissement de départ est particulièrement pointé du doigt en comparaison de systèmes à monter soi-même déjà existants. Egalement, les productions annoncées semblent exagérées par rapport à la taille de l’appareil et au matériel installé, notamment les panneaux LED. Ce qui en fait un produit destiné avant tout à une clientèle ayant des moyens et ne voulant pas se salir les mains ou s’embarrasser avec l’entretien de plantes.

Chaque session de culture reviendra à 150$ en engrais et en filtre à carbone. L’entreprise espère baisser le prix de Leaf à terme, et se rémunérer sur la vente des recharges (comme une machine à café).

Les précommandes sont ouvertes aux clients américains résidant dans les Etats où la culture du cannabis est autorisée. Ils peuvent d’ores et déjà verser une caution de 100$ pour recevoir en exclusivité les premiers exemplaires du Leaf à l’été 2016.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0