Suivez-nous

Cannabis en Europe

Le marché européen du cannabis estimé être le plus prometteur en termes de croissance

union européenne cannabis

Dans sa dernière étude, le cabinet MarketsandMarkets’s estime que le marché mondial du cannabis passera de 10,3 milliards de dollars en 2018 à 39,4 milliards en 2023 avec un taux de croissance annuel moyen de 30,7 %. Selon les analystes, le marché européen sera celui qui connaîtra la plus forte croissance.

PUBLICITE

Le futur du marché européen

Bien que le cannabis récréatif ne soit pas d’actualité en Europe (à part peut-être au Luxembourg), le cannabis médical s’est développé rapidement au fil des légalisations et le marché attire les gros bonnets d’outre-atlantique : Canopy Growth Corporation (Canada), Aurora Cannabis Inc. (Canada), Tikun Olam (Israel), Cannabis Science Inc. (US), Aphria Inc. (Canada), Maricann Group Inc. (Canada), Tilray Inc. (Canada), VIVO Cannabis Inc. (Canada), Medical Marijuana, Inc. (US).

Chacune de ces compagnies a entamé des démarches en Europe, que ce soit de simples contrats de partage de connaissances ou l’établissement de filiales européennes voire carrément la construction de structures de production verticalement intégrées. Certaines comme VIVO Cannabis sont déjà cotées en bourse en Europe (Francfort). Côté entreprise européenne, le producteur danois Stenocare fait bande à part pour l’instant.

Le marché européen fonctionne pour l’instant largement par importation mais de nombreux pays se préparent à accueillir une production domestique pour sécuriser leur approvisionnement et invitent les compagnies à candidater pour des licences et à installer des sites de cultures et des installations de production sur leur territoire. Récemment, la Grèce a accordé ses premières licences pour la production domestique et Malte est sur le point d’en faire autant. En Allemagne, le processus a été retardé (de nouveau) par des procédés juridiques.

En bref, le marché européen fait l’objet de beaucoup d’anticipation. Canopy Growth a même annoncé qu’il comptait investir 100 millions d’euros pour renforcer leur présence en Europe. La compagnie a qualifié l’Europe de « marché le plus excitant après le Canada ». Plus précisément, elle surveille de près les évolutions en Italie, en Grèce et en Espagne où elle voudrait établir des hubs de production pour inonder ensuite le marché européen. C’est ce que projette de faire Aurora et Aphria à Malte.

PUBLICITE

Les particularités du marché européen sont à rapprocher des politiques économiques de l’Union Européenne. Au sein de l’Union, les normes sont harmonisées. Dès lors que les installations sont aux normes dans un pays, elles le sont dans toute l’Union. Qui plus est, l’Union offre un espace de libre-circulation des marchandises sans taxes douanières (Schengen), une aubaine pour les compagnies qui s’y installent. Stratégiquement, les compagnies sont donc en mesure de toucher un marché de plus de 500 millions de consommateurs.

D’autres facteurs renforcent le caractère attirant du marché européen comme le fait que les climats méditerranéens du Sud de l’Europe sont propices à la culture du cannabis en extérieur et impliquent une production à moindre coût ou que le niveau de développement de la zone euro garantisse des prix de ventes hauts. En outre, l’existence de systèmes de santé nationaux dans de nombreux pays européens garantit des dépenses de santé importantes. En effet, les consommateurs sont plus enclins à dépenser pour leur santé car les frais sont en partie remboursés par l’État.

La France pourrait avoir une place de choix dans ce marché. Un comité d’experts convoqué par le ministère de la santé discute en ce moment de la pertinence de la légalisation du cannabis médical alors que la société française semble déjà prête à l’accueillir avec 82% de personnes en faveur lors du dernier sondage.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis en Europe

Santé Canada suspend les licences de Canntrust et d’Evergreen

Suspension de licence pour CannTrust

CannTrust a annoncé avoir reçu un avis de suspension de licence de Santé Canada en réponse à la non-conformité de ses installations de production et de culture.

PUBLICITE

« Les inspecteurs de Santé Canada ont remis les avis de suspension à CannTrust Inc. aujourd’hui, et saisissent et retiennent tous les produits à base de cannabis sur les deux sites », a déclaré Tammy Jarbeau, porte-parole de l’organisation gouvernementale, dans un email à MJBiz Daily.

« Santé Canada continuera de surveiller de près les actions entreprises par CannTrust Inc. et réévaluera le statut de la licence de la société à mesure que de nouvelles informations seront disponibles », a ajouté M. Jarbeau. « Santé Canada peut également déterminer que des mesures supplémentaires de conformité et d’application sont justifiées. »

CannTrust conserve pour l’instant son droit de cultiver et récolter les plantations en cours, mais pas d’en cultiver de nouvelles ou de vendre du cannabis.

Côté Evergreen Medical Supply, Santé Canada a suspendu la capacité d’Evergreen de « cultiver, transformer et vendre du cannabis, des plantes et des graines de cannabis fraîches et séchées » comme rapporté par Bloomberg.

PUBLICITE

« Le 9 août, Santé Canada a suspendu les licences d’Evergreen Medicinal Supply afin de protéger la santé et la sécurité du public, notamment d’empêcher que le cannabis ne soit détourné sur le marché illégal, en raison du non-respect de certaines dispositions de la Loi sur le cannabis et du Règlement sur le cannabis » a expliqué Tammy Jarbeau.

Evergreen, producteur de cannabis basé en Colombie-Britannique a répondu «travailler à des mesures correctives» à la suspension de sa licence.

Les inspecteurs de Santé Canada ont effectué une inspection inopinée dans les locaux de la société à Saanichton, en Colombie-Britannique en avril. L’inspection a révélé «un certain nombre d’observations critiques et une classification globale non conforme» liée aux pratiques de production de la société, à la tenue des registres, au contrôle des stocks et au respect des contrôles de licence. L’entreprise aurait également des impayés de loyer ainsi qu’un bail expiré.

Evergreen a reçu sa licence de vente de cannabis médical en mars 2017 et a principalement pour but de produire du cannabis pour d’autres producteurs de licences agréés. Evergreen exploite une installation de 600m² et avait prévu de tripler sa surface de culture.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0