Deux entreprises canadiennes s’associent pour créer la première bière brassée au cannabis

bière brassée au cannabis

Les boissons au cannabis seraient-elles le prochain boom de l’industrie du cannabis ? Depuis l’investissement de 4 milliards de dollars de Constellation Brands chez Canopy, l’intérêt des industriels de l’alcool pour le cannabis va croissant. C’est le cas par exemple de Molson Coors, en partenariat avec Hydropothecary, et de Heineken qui commercialise en Californie une bière infusée au THC, la Hi-Fi Hops.

Province Brands of Canada, une entreprise canadienne, veut aller encore plus loin en créant une bière non pas infusée au cannabis mais directement brassée à partir de la plante. Le projet n’est pas nouveau, l’entreprise travaille dessus depuis 2016 et a même reçu une bourse de 300 000$ de la part du gouvernement de l’Ontario pour le mener à bien. Aujourd’hui, elle s’associe avec Lost Craft Beer pour bénéficier de son expérience dans la bière et de la qualité de son artisanat. Province Brands of Canada fournira quant à elle la technologie nécessaire au brassage du cannabis.

Un goût de bière, l’effet de la weed

L’idée de Province Brands est de remplacer l’orge qui sert à fabriquer la bière par la plante de cannabis et en particulier par les tiges et les racines, des composants qui ont jusqu’ici peu de valeur commerciale. La première étape est d’extraire les sucres fermentables de la plante de cannabis avec une technologie spécifique. L’accord entre les deux compagnies permet à Lost Craft Beer d’utiliser la technologie développée et brevetée par Province Brands et de commercialiser les bières avec une marque à son nom.

Selon Dooma Wendschuh, directeur et co-fondateur de Province Brands, les bières au cannabis qui existent actuellement et s’obtiennent par un procédé d’infusion ont mauvais goût. « L’offre actuellement disponible est si peu optimale qu’il est difficile d’envisager un futur radieux pour les boissons au cannabis mais comme pour tout il faut bien commencer quelque part » explique-t-il. Il est convaincu qu’en brassant la bière à partir de la plante de cannabis et en y ajoutant de l’eau et du houblon, il pourra obtenir un produit non alcoolisé qui a aussi bon goût que n’importe quelle bière de qualité.

Le résultat ainsi obtenu sera une boisson non alcoolisée au goût de bière et à l’effet du THC (la boisson en contiendra 6.5 milligrammes). Néanmoins, cet effet ne sera pas exactement celui d’un joint. Comme la bière, il mettra moins de 10 minutes à agir et ne durera pas plus d’une demi-heure. La bière sera également sans gluten et faible en calories et en sucre puisque l’orge est directement remplacé par du cannabis.

Les edibles sont pour l’instant interdits au Canada. Ce produit ne sera pas disponible avant 2019, quand les régulations sur le sujet seront adoptées. En revanche, le marché des boissons au cannabis est déjà prometteur aux États-Unis, le groupe Canaccord Genuity a estimé les ventes de boissons au THC et au CBD à $600 millions d’ici à 2022.

Grâce à sa technologie, la compagnie Province a le vent dans le dos. Elle prévoit d’être listée au TSX Venture Exchange et est en train de lever des fonds privés à hauteur de 30 millions de dollars canadiens. Elle va également déménager bientôt dans une nouvelle exploitation de 123 000 m², actuellement en construction, à Grimbsy. Cette structure aura la capacité de brasser jusqu’à 51 millions de bouteilles par an. La production commencera dès que les edibles seront autorisés au Canada.

Articles liés

Derniers articles

altria
Altria (Malboro) investit $1,8 milliard dans un producteur de cannabis canadien
bong
Pourquoi la forme des bangs importe ?
Cannabis thérapeutique à l'Assemblée Nationale
Cannabis thérapeutique : que s’est-il dit à l’Assemblée Nationale ce 5 décembre ?
cannabis facility
Aurora Cannabis à la conquête de l’Europe
THCV
Le THCV sera-t-il le nouveau CBD ?
musée de la weed
Weedmaps ouvre son musée du cannabis à Los Angeles
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire