Suivez-nous

Actualités

La Guadeloupe cultivera-t-elle du cannabis médical avant la Creuse ?

Les Guadeloupéens sont sur les starting blocks, en attendant le top départ du cannabis thérapeutique. Ils ont sélectionné une dizaine de variétés de chanvre, spécialement pour le climat tropical. Ils ont choisi leurs partenaires commerciaux et scientifiques. Il ne manque plus que le feu vert de l’État pour que l’île caribéenne se lance dans la culture de cannabis thérapeutique. Ce département espère mettre ses premiers plans en terre à partir de 2022.

PUBLICITE

« Tout est en place pour pouvoir passer à l’action. Nous sommes prêts à faire feu, comme on dit au Québec ! », se réjouit Félix-Antoine Léveillé. Le président de Manitou, l’entreprise québécoise choisie pour accompagner ce projet fabriquera pour l’île des serres de 2500m². Elles seront « résistantes aux conditions climatiques » en cas de tempête tropicale, promet ce patron canadien à Guadeloupe La 1ère.

Ce potentiel cannabis guadeloupéen vise – dans un premier temps – les patients atteints de drépanocytose, une maladie génétique pouvant causer des violentes crises (maux de tête et de ventre, de la fièvre, une perte d’appétit, des vomissements). « Le projet de développement du cannabis thérapeutique en Guadeloupe est un projet d’exportation vers l’Amérique du Nord, l’Europe et la France », précise Alan Nagam, président de la Fédération des très petites entreprises (FTPE) de Guadeloupe, pilote du projet.

1500 emplois et… 3 milliards de retombées ?

Pour convaincre, ce syndicat patronal met en avant les emplois à la clés : 1000 à 1500 postes créés, promet Alan Nagam. Et d’importantes retombées économiques. « Le marché du cannabis thérapeutique représente 51 milliards de dollars dans le monde, donc si nous arrivons à travailler sur un développement de 2 à 3 milliards d’euros chaque année, je pense que ce sera bon pour notre jeunesse, pour leur donner du travail », ambitionne le patron de la FTPE de Guadeloupe.

Reste maintenant à attendre le feu vert du gouvernement. 3000 patients français seront soignés avec du cannabis, dans le cadre d’une expérimentation qui commencera dans les prochains jours. Ce test grandeur nature doit durer deux ans. A l’issue du projet, la France pourrait légiférer sur une possible légalisation du cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

La Guadeloupe se place comme un concurrent sérieux pour un autre département français : la Creuse. Ce territoire du Massif Central rêve de « l’or vert » depuis des années, et pratique un intense lobbying auprès des décideurs, à Paris. Pour l’instant, il est formellement interdit de produire du cannabis en France, même à visée médicale. Mais le jour où ce sera autorisé, les fleurs pourraient bien provenir de la Creuse… ou de Guadeloupe.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !