Suivez-nous

Non classé

Etats-Unis : Le Texas pourrait diminuer les peines pour possession de cannabis

Randy von Liski / Flickr. https://www.flickr.com/photos/myoldpostcards/49645021136/in/photostream/

Les parlementaires de la Chambre des Représentants du Texas ont approuvé ce mardi la diminution des peines de prison, pour les personnes possédant du cannabis.

PUBLICITE

La House Bill 441 doit désormais passer par le Sénat. Si la loi est votée, une personne arrêtée avec une once (28 grammes) maximum n’ira pas en prison. En effet, le texte prévoit de rétrograder la possession de cannabis à une infraction de classe C, qui n’est pas punie par un emprisonnement. Aujourd’hui, avoir du cannabis sur soi est une infraction de classe B au Texas, sanctionnée de six mois de prison et 2000 dollars d’amende.

Cette nouvelle législation reviendrait à décriminaliser les faibles doses. Dans cet État frontalier du Mexique, pays qui se prépare à légaliser le cannabis, plusieurs procureurs et policiers ne poursuivent plus les personnes avec de petites doses de fleurs ou de résine. En 2018, le Texas enregistrait 63 000 arrestations pour du cannabis. Le chiffre tombe à 45 000, un an plus tard. Un sondage de février pointe même que 60 % des Texans sont favorables à la légalisation des faibles quantités.

C’est peut-être ce sondage qui a motivé la démocrate Erin Zwiener, qui porte ce texte. Et même si les Républicains dominent la Chambre des Représentants, à 83 sièges contre 67, elle a voté « oui ». Un effort salué par Zwiener, qui applaudit le « dialogue bipartisan ». Mais le texte aura sûrement plus de difficultés à passer le Sénat. La chambre haute est « historiquement plus difficile à convaincre » pour Texans for Responsible Marijuana Policy, une association pro-cannabis citée par Marijuana Moment.

Une loi similaire rejetée en 2019

Le Sénat est, lui aussi, dominé par les Républicains : 18 démocrates, contre 19 membres du grand old party. Et la chambre basse a dit « non » à un projet de loi similaire en 2019. A l’époque, c’est Dan Patrick, le gouverneur adjoint et sénateur républicain, qui s’y oppose. « La loi est morte au Sénat. Je me joins aux Républicains de la Chambre des représentants qui se sont opposés à ce pas en avant, vers la légalisation du cannabis« , clamait-il sur Twitter.

PUBLICITE

Pour l’instant, Dan Patrick n’a pas donné d’indication sur le vote à venir au Sénat. Mais la donne a changé depuis 2019. D’abord, ce sondage montre que les Texans sont favorables à une évolution de la législation. Et puis les Démocrates ont gagné un siège au Sénat, lors des élections de 2020. Avec une majorité fixée à 16 votes, ce gain n’est pas négligeable. Autre changement majeur : l’autorisation des dérivés du chanvre, y compris le CBD.

Enfin, preuve que la loi texane évolue de plus en plus, la psilocybine pourrait être autorisée pour traiter les vétérans souffrant de stress post-traumatique. Un amendement en ce sens vient d’être voté en commission à la Chambre des représentants.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !