Jus de cannabis : quels sont les bienfaits ?

Jus de cannabis

L’extraction de jus est populaire depuis plusieurs années parmi les stressés de la santé ou les personnes cherchant à perdre du poids. Quand on en vient à parler de cannabis, les méthodes typiques de consommation détruisent la plupart des nutriments contenus dans la plante, cannabinoïdes compris. La fabrication de jus de cannabis peut être une alternative plus saine, sans les effets psychoactifs recherchés par certains, handicapants pour d’autres.

PUBLICITE

Les cultivateurs professionnels de cannabis jettent typiquement les feuilles des plantes lors de la récolte. Les mettre de côté et en faire un jus est un bon moyen de minimiser les déchets et de profiter des vitamines, minéraux et des cannabinoïdes de la plante, en particulier le CBDA et le CBG pour les feuilles, et le THCA pour les fleurs.

La forte concentration d’acides cannabinoïdes dans le jus de cannabis couplée à l’équilibre parfait d’acides gras pourrait améliorer les fonctions cellulaires et réduire les dommages causés par les radicaux libres, considérés comme une des causes du vieillissement cellulaire. Les avantages supplémentaires du jus de cannabis incluent la réduction des inflammations. Plusieurs cannabinoïdes ont également des propriétés anti-tumorales qui sont effectives mêmes avec du cannabis cru.

Dr. Courtney : chantre du jus de cannabis

Le Docteur William Courtney est un médecin américain, membre de nombreuses associations pour l’utilisation des cannabinoïdes en médecine. Son champ de recherche préféré est la consommation quotidienne de cannabis, avec la prise de 250 à 500mg de phytocannabinoïdes sous forme acide, et donc non-psychoactive, ce que le docteur estime être des nutriments essentiels. Il travaille également pour l’Association Luxembourgeoise des Méthodes Préventives, qui utilisent ses recettes pour faire du jus de cannabis.

Selon le Dr. William Courtney, « vous passez à côté de 99% des bienfaits que le cannabis possède en le cuisinant ou en le fumant ». Sous sa forme crue, la plante de Cannabis contient du THCA (la forme acide du tétrahydrocannabinol) et du CBDA (la forme acide du cannabidiol), deux cannabinoïdes connus pour leurs bienfaits thérapeutiques. Chacun des deux doit être chauffé pour produire du THC et de CBD, dans un processus appelé décarboxylation. Seulement, lorsqu’on décarboxyle le THCA, le transformant en THC, les effets psychoactifs associés à la consommation de joints arrivent. Par ailleurs, le corps est capable de tolérer de plus grandes quantités de cannabinoïdes lorsque le cannabis est consommé cru. Inhalé, le corps ne peut absorber que 10mg de THC en une fois.

« Si vous ne chauffez pas la marijuana, vous pouvez aller jusqu’à 5 ou 600mg de cannabis et utiliser la plante comme un complément alimentaire en faisant monter les niveaux d’anti-oxydant et de neuroprotecteurs qui entrent en jeu avec le CBDA et le THCA. C’est cette augmentation forte entre une dose de 10mg de THC psychoactif et les 500mg à 1g de THCA, CBDA et CBGA non-psychoactif qui fait la différence entre les traitements traditionnels au cannabis médical et l’utilisation du cannabis comme un complément alimentaire ».

Pour aller plus loin avec le Dr. Courtney, vous pouvez regarder ce mini-documentaire sur les « pouvoirs du cannabis cru ». On y voit notamment Kristen Peskuski, la première patiente à avoir été guérie avec du jus de cannabis par le Dr. Courtney. Elle souffrait de maladie auto-immune, de lupus, d’arthrite rhumatoïde et d’endométriose.

Comment faire du jus de cannabis ?

La fabrication de jus de cannabis nécessite du cannabis « frais et cru », tout juste récolté et cultivé sans pesticides ni contaminants micro-biologiques. Les personnes habitant dans des pays ou Etats où le cannabis médical est légal peuvent peut-être se rapprocher des cultivateurs professionnels. Le chanvre peut également être utilisé, sans certitude d’avoir les mêmes effets (absence de THC, taux faible ou indéterminé de CBD, etc…). Voici quelques recommandations pour faire du jus de cannabis :

  • comme pour tous les jus, plus la plante est fraîche, mieux c’est
  • du cannabis séché et prêt à être fumé n’est pas destiné à passer en jus
  • le Dr. William Courtney recommande que les patients utilisent 15 feuilles et 2 grosses têtes de cannabis cru par jour
  • les fleurs doivent être récoltés lorsque les trichomes sont clairs (plutôt qu’ambrés)
  • utilisez un blender ou une centrifugeuse
  • le cannabis cru est amer. Il est donc recommandé de le mélanger à d’autres jus pour couper l’amertume.
  • un choix populaire est la carotte, avec 1 ratio d’une portion de jus de cannabis pour 10 de carotte
  • 1 tiers par repas. Le jus se conserve 3 jours au frigo

 

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Australie : deux licences accordées à Leafcann
Australie : les démarches pour obtenir une licence vont être facilitées
Canopy Growth pris dans des turbulences
Canopy Growth pris dans des turbulences boursières
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis

Une réponse à “Jus de cannabis : quels sont les bienfaits ?

Laisser un commentaire