Suivez-nous

Santé

Un premier club de cannabis médical a ouvert au Chili

Cannabis au Chili

Le 2 septembre dernier, le Chili a inauguré son premier club de cannabis médical. Il a ouvert ses portes à Arica, ville située au nord du pays à la frontière avec le Pérou.

PUBLICITE

Le Botanica Organica Cannabis Internacional propose un accès à l’herbe pour les patients détenant une ordonnance et qui ne peuvent en produire eux même. En bientôt deux mois, le club compte déjà une vingtaine de membres. Le directeur de  Botanica Organica Cannabis Internacional, le docteur Sergio Sànchez Bustos espère fournir jusqu’à 4000 clients a plus long terme. Un chiffre réaliste, la ville comptant plus de 200 000 habitants.

Le Chili, qui était un des pays les plus répressifs, devient progressivement le leader du cannabis médical en Amérique du Sud. En 2015, le Chili, via le décret 84, a rayé le cannabis des substances illicites dangereuses et autorise la recherche sur ce produit. De plus, la production personnelle et la consommation privée ou avec un petit groupe sont autorisées. En revanche, gare à ceux qui possèdent plus de 10 grammes sur eux, le délit « d’atteinte à la santé publique » pourra alors être passible d’une amende.

ONG et labos pharmaceutiques

Les projets se multiplient, le gouvernement autorise les essais cliniques et la vente en pharmacie du cannabis médical. Début 2016, près de 7000 plants d’herbe médicinale sont transformés en huile et distribués à 200 patients atteint de cancers.

L’actrice Ana Maria Gazmuri, présidente de la l’ONG Daya Foundation se réjouit des progrès réalisés : » C’est très excitant de voir toutes ses plantes grandir et savoir qu’elle vont améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes au Chili « . Elle continue en soulignant les bienfaits du cannabis médical : « Dès lors que nous savons comment traiter et comment consommer, le cannabis médical s’avère très efficace pour combattre certaines maladies graves ».

PUBLICITE

Alors que les laboratoires pharmaceutiques jouent des coudes pour ce nouveau marché, des communautés locales s’organisent pour distribuer du cannabis moins cher pour les plus démunis. En effet, l’addition d’un traitement au cannabis médical en pharmacie peut atteindre jusqu’à 2000$ par mois. Soit deux fois le salaire moyen du pays. Les organisations à but non-lucratif comme Daya Foundation et Botanica Organica Cannabis Internacional proposent un cannabis accessible à tous . En 2014, 86 % des Chiliens approuvaient l’utilisation du cannabis médical.

Théo Caillart

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0