Inde : la première entreprise de cannabis médical reçoit un soutien de poids

Cannabis médical en Inde

Alors que l’année 2017 arrive à sa fin, un pays qui représente 18% de la population mondiale avance très vite sur le cannabis, en partie grâce à un des hommes d’affaires les plus connus et puissants du pays, Ratan Tata.

PUBLICITE

En août dernier, une première licence de cannabis médical était accordée à des fins scientifiques au Council of Scientific and Industrial Research (CSIR).

Le 17 décembre, la première marche du cannabis du pays défilait à Mumbai et à Bengaluru.

Moins d’une semaine plus tard, Ratan Tata, ancien patron du conglomérat indien du même nom dont la valorisation dépasse les 100 milliards de dollars, fonde la première organisation de recherche sur le cannabis médical, la Bombay Hemp Company (BHC). Tata est rejoint par Rajan Anandan, directeur général du Google India, qui investit aussi dans la startup.

Pour gagner du temps, la BCH a mis en place un partenariat avec le CSIR pour profiter de sa licence de recherche sur le cannabis médical.

La BCH cultive du cannabis dans l’Etat du Jammu-et-Cachemire, tout au nord du pays, avec l’intention de chercher des traitements sur l’épilepsie, le cancer du sein et les soins palliatifs.

« Nous avons déjà notre premier lot de plantes de cannabis cultivés à Jammu » a déclaré Avnish Pandya, co-fondateur du BHC. « C’est dans le cadre du CSIR ».

L’entreprise a ajouté que l’investissement de Tata et Anandan sera utilisé pour embaucher des scientifiques indiens et issus de la communauté internationale, notamment aux Pays-Bas où ils ont déjà des contacts. Des annonces concernant le développement de produits arriveront en 2018 avec des premiers produits pour les soins palliatifs.

BHC explore également les possibilités du chanvre, avec la création d’énergie renouvelable à base de chanvre.

L’Inde a vendu du cannabis récréatif jusqu’en 1985. Le pays a alors cédé à la pression des Etats-Unis et interdit alors la possession et la consommation de narcotiques, dont le cannabis. Dans les faits, certains Etats du pays ont continué et continuent à cultiver du cannabis, à des fins religieuses, médicales ou récréatives.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis médical

Articles liés

Derniers articles

Luxembourg légalisation cannabis
Luxembourg : les premiers détails du plan de légalisation du cannabis récréatif
ukraine cannabis médical
L’Ukraine : la commission des droits de l’homme confirme son projet de légaliser le cannabis médical
parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

Laisser un commentaire