Suivez-nous

Un géant du cannabis à 2,1 milliards de dollars après l’achat de Harvest par Trulieve

Publié

le

C’est un achat qui va faire bouger les lignes du cannabusiness. Le floridien Trulieve, spécialiste du cannabis médical, sort son porte-feuilles et achète un de ses principaux concurrents, l’arizonien Harvest Health and Recreation. En échange, les actionnaires d’Harvest recevront un quart des titres de Trulieve. Ce mariage forme un géant du cannabis évalué à 2,1 milliards de dollars par les analystes du secteur. Avec une marge estimée à 37 %, le futur couple jouera les yeux dans les yeux avec Curaleaf, le numéro un mondial du secteur.

PUBLICITE

En effet, Harvest et Trulieve sont deux entreprises très bien implantées aux Etats-Unis, dont les valeurs s’échangent à la bourse de Toronto. Le nouveau groupe s’appuiera sur 126 dispensaires à travers onze États américains ayant légalisé le cannabis, en plus de 22 sites de production de cannabis. Et c’est surtout un mariage gagnant-gagnant.

« Harvest nous permet d’avoir une présence immédiate et significative dans des marchés établis. Aussi, cela nous permet d’accélérer notre entrée dans l’Arizona », apprécie la PDG de Trulieve dans un communiqué. Surtout que l’État du Grand-Canyon vient tout juste de légaliser le cannabis. Un marché de 7 millions d’habitants, soit le 16ème territoire américain le plus peuplé.

Trulieve (trop) présent en Floride, pas assez ailleurs

Trulieve, lui, est très présent en Floride. Peut-être même trop, surtout pour un État où le cannabis médical est autorisé, mais pas le récréatif. L’entreprise installée à Tallahassee possède 82 dispensaires sur 87 dans l’État de Miami et Orlando. Harvest, de son côté, possède 15 magasins en Arizona, 9 en Pennsylvanie, 8 en Floride et 4 en Californie.

Surtout qu’aux Etats-Unis, tant que le cannabis n’est pas légalisé au niveau fédéral, chaque État a une législation différente. Et les entreprises ne peuvent pas commercer du cannabis à travers les frontières. « Même si nous ne pouvons pas transporter du cannabis, nous pouvons partager notre talent, nos capacités », se console la PDG, Kim Rivers.

PUBLICITE

Pour Harvest, ce rachat valide le succès entrepreneurial de l’entreprise. Steve White l’a fondée il y a seulement dix ans, en 2011. « Les ambitions qu’on avait au démarrage de la société par rapport aux ambitions qu’on a aujourd’hui ne sont même plus dans la même galaxie ! », se réjouit-t-il auprès de Forbes. Dans la future alliance, Kim Rivers, ex-patronne de Trulieve deviendra la PDG du nouveau groupe. Le rôle de Steve White, lui, reste à déterminer.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !