Suivez-nous

Etudes sur le cannabis

Etude : le THC reste jusqu’à 6 semaines dans le lait maternel

Allaitement et cannabis

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue JAMA Pediatrics, des chercheurs de l’hôpital pour enfants du Colorado ont découvert que le THC reste dans le lait maternel jusqu’à 6 semaines,  soutenant les recommandations de s’abstenir de consommer du cannabis pendant la grossesse et pendant l’allaitement maternel.

PUBLICITE

Les concentrations de THC variaient d’une femme à l’autre, probablement en fonction de leur niveau de consommation, de leur indice de masse corporelle et de leur métabolisme. Même ainsi, « le THC a été excrété dans le lait maternel de ces sept femmes pendant jusqu’à six semaines. En fait, toutes les femmes avaient encore des niveaux détectables de THC dans leur lait maternel à la fin de l’étude », rapportent les chercheurs.

Cette recherche est la première de ce type depuis une précédente étude de 1982 dans le New England Journal of Medicine.

Un protocole strict

Les enquêteurs ont dépisté des femmes adultes ayant une consommation prénatale de cannabis, qui avaient donc des antécédents de consommation pendant la grossesse et / ou un test d’urine positif pour le THC lors de leur admission pour accouchement, entre le 1er novembre 2016 et le 30 juin 2019 .

25 femmes ont été inscrites après avoir exprimé leur intention d’allaiter, leur volonté de s’abstenir de consommer du cannabis pendant 6 semaines après l’accouchement et leur capacité à fournir des échantillons de lait, de sang et d’urine pendant ces 6 semaines. Mais seules 7 femmes ont pu s’abstenir de consommer du cannabis pendant la durée de l’étude, celles qui n’ont pas pu le faire citant le besoin de stress, de sommeil et de soulagement de la douleur.

PUBLICITE

Le THC traverse le placenta, est hautement lipophile et peut être détecté dans le lait maternel, d’où les recommandations d’abstinence de la consommation de cannabis « pendant la grossesse et l’allaitement », note le résumé de l’étude.

« Cependant, étant donné le manque de données scientifiques sur la durée de persistance du THC dans le lait maternel, il était difficile de fournir aux mères une réponse définitive concernant la sécurité de la consommation de cannabis pendant l’allaitement et simplement « pomper et déverser » jusqu’à ce que le THC ne soit plus détectable dans leur lait », explique le Dr Erica Wymore, chercheur principal de l’étude et néonatologiste à Children’s Colorado.

Eclairage sur les raisons de la consommation de cannabis pendant la grossesse

En plus d’obtenir plus d’informations sur la durée de conservation du THC dans le lait maternel, l’étude met également en lumière « pourquoi les mères consomment du cannabis en premier lieu ».

« Pour aider à encourager une abstinence réussie, nous devons examiner – et améliorer – le soutien que nous offrons aux nouvelles mamans », souligne le Dr Maya Bunik, chercheuse principale de l’étude et directrice médicale de la Child Health Clinic. et la clinique de gestion de l’allaitement maternel au Children’s Colorado Hospital.

PUBLICITE

Et « pour limiter les effets inconnus du THC sur le développement cérébral du fœtus et promouvoir l’allaitement maternel sans danger, il est essentiel de mettre l’accent sur l’abstinence de cannabis au début de la grossesse et du post-partum », ajoute-t-elle.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !