Suivez-nous

La consommation de cannabis associée à une amélioration des capacités de prise de décision

Publié

le

Etudes sur le cannabis

Une équipe de chercheurs européens a récemment mené une étude pour déterminer s’il existe ou non des effets résiduels de la consommation de cannabis sur la neurocognition. Leurs résultats suggèrent que la prise de décision n’est pas altérée lorsque le cannabis est consommée avec modération et que la première consommation a lieu après l’âge de 15 ans.

PUBLICITE

Au-delà de cela, les chercheurs écrivent dans l’étude qui sera publiée cet automne dans Cognitive Development, « nous ne trouvons aucune preuve pour soutenir la présomption que la consommation de cannabis conduit à un déclin des capacités neurocognitives ».

Les chercheurs ont cherché à déterminer les effets du cannabis sur les adolescents. Plus précisément, ils ont examiné les détails de la consommation de substances et les mesures neurocognitives chez 804 adolescents à l’âge de 14 ans et aussi à l’âge de 19 ans.

« Nous n’avons détecté aucune différence significative dans les capacités neurocognitives avant le début de la consommation de cannabis », ont déclaré les chercheurs.

Les chercheurs poursuivent : « La prise de décision n’est pas altérée lorsque le cannabis est consommé avec modération et que le début de la consommation a lieu après l’âge de 15 ans. »

PUBLICITE

« Après contrôle des facteurs de confusion, la consommation légère de cannabis ainsi que son début tardif sont associés à une augmentation des capacités de prise de décision à la fois transversalement au suivi ainsi que longitudinalement par rapport aux témoins non consommateurs », conclut l’étude.

Les enquêteurs affirment que ces résultats « soulignent l’importance des trajectoires de la consommation de cannabis pour la neurocognition. »

Une étude de 2018 a noté que « les prétendus effets neurocognitifs de l’initiation précoce au cannabis pourraient ne pas être dus à la seule initiation au cannabis, mais aussi être motivés par des limitations ou un développement tardif des systèmes neurocognitifs prédictifs de la consommation de substances. »

Bien qu’une revue publiée en 2011 rapporte que « le cannabis a un impact négatif sur la cognition », elle ajoute que « le corpus actuel de la littérature de recherche ne fournit pas de preuves d’effets significatifs à long terme dus à la consommation de cannabis. »

PUBLICITE

Ces conclusions semblent être en accord avec celles d’une étude publiée il y a deux ans, qui suggère que, quel que soit l’âge, les consommateurs réguliers de cannabis en bonne santé « présentent un fonctionnement neurocognitif moins bon que les non-consommateurs ».

Néanmoins, soulignent les auteurs, « d’autres recherches (en particulier des études longitudinales à grande échelle) sont nécessaires pour identifier les périodes critiques ou les modes de consommation qui sont plus susceptibles d’entraîner des résultats négatifs. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !