Suivez-nous

Cancer

CBD et cancer du sein

cbd cancer sein

Une nouvelle étude spécifique au cancer du sein montre que le cannabidiol (CBD) est efficace pour traiter les tumeurs.

PUBLICITE

Le cancer du sein

Le cancer du sein est la deuxième cause de mortalité chez les femmes. C’est une forme grave et très répandue du cancer, avec 1 femme sur 8 qui en développe un au cours de sa vie. Comme pour tous les cancers, dans certains cas la maladie résiste aux traitements conventionnels, ou alors le patient ne supporte pas les effets secondaires. C’est là qu’intervient le cannabis.

Une étude prometteuse

Parue le 22 Juin, cette étude se penche sur l’effet antinéoplasique du CBD, c’est-à-dire sa capacité à empêcher le développement et la croissance d’un amas de cellules, en l’occurrence des cellules cancéreuses. Les chercheurs ont remarqué, sur plusieurs échantillons différents, que le CBD inhibait la survie des tumeurs, en plus d’y induire l’apoptose, la mort cellulaire.

Ces résultats sont toutefois dépendants de la dose. Ainsi plus la quantité de CBD administré est importante, plus les résultats sont flagrants. Les chercheurs ont donc conclu leur étude en expliquant que les résultats obtenus « proposent le CBD comme traitement efficace contre différents sous-types de cancer du sein ».

Un traitement à base de CBD comporte d’autres avantages. Le CBD étant une molécule non-psychoactive, les patients supportent mieux ce type de traitement. Une étude parue cette année indique en effet que « le cannabis en tant que traitement palliatif pour les malades de cancer semble être une option bien tolérée, sans danger et efficace pour aider les malades à lutter contre les symptômes difficiles ».

PUBLICITE
Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cancer

Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses

Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses

Si le cannabis est déjà utilisé pour soulager les douleurs liées à la chimio-thérapie, il pourrait dans le futur servir comme traitement pour certaines formes de cancer. Publiée dans Cancer, le journal de l’American Cancer Society, une nouvelle étude vient en effet de montrer que certaines formes de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses.

PUBLICITE

Les chercheurs ont testé les propriétés antitumorales de 12 extraits de cannabis différents contenant diverses combinaisons et concentrations de différents cannabinoïdes, et cela sur 12 lignées de cellules cancéreuses humaines. L’étude a conclu que certains des extraits de cannabis testés ont beaucoup mieux réussi à réduire la croissance des cellules cancéreuses que d’autres « Nos résultats montrent que des extraits de cannabis spécifiques ont altéré la survie et la prolifération de lignées de cellules cancéreuses ainsi que la [mort cellulaire] de celles ci », peut-on lire dans l’étude.

Ainsi, différents extraits de cannabis semblent être des traitements particulièrement efficaces pour certains types de cancer, mais moins efficaces pour d’autres. D’autres études seront donc nécessaires pour approfondir la relation entre certains extraits de cannabis et certains cancers.

Le docteur Hattangadi-Gluth a précisé que « la légalisation du cannabis à des fins médicales a déjà été associée à une réduction du nombre d’hospitalisations liées à la dépendance aux opioïdes, ce qui suggère que si les patients substituent la marijuana aux opioïdes, cela pourrait constituer une occasion de réduire la morbidité et la mortalité liées aux opioïdes ».

D’autres études avaient par le passé déjà montré l’efficacité du cannabis pour tuer soigner certains cancers. Une étude avait montré en 2018 que les cannabinoïdes purifiés empêchent la prolifération et la métastase des cellules cancéreuses pour le cancer du côlon. Une recherche sur le cancer du sein avait également montré que le CBD est efficace pour traiter les tumeurs. Le cancer de l’ovaire a également été étudié, avec des résultats similaires. Le gouvernement américain avait aussi communiqué en 2015 sur les effets  d’apoptose du cannabis.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0