Suivez-nous

Cannabis aux Etats-Unis

États-Unis : Une proposition de légalisation fédérale du cannabis pour éloigner les géants du tabac et de l’alcool

Chuck Schumer porte la légalisation du cannabis au Sénat / Gregory Hauenstein / Flickr.com

Elle arrive « bientôt » et « il faut absolument aller au bout » de la légalisation fédérale du cannabis aux États-Unis. Ce sont les mots du chef de la majorité du Sénat, le démocrate Chuck Schumer. Lui et les 99 autres sénateurs rédigent en ce moment-même un projet de loi qui légaliserait le cannabis dans les 50 États de la « grande Amérique ».

PUBLICITE

Actuellement, la consommation de cannabis dit « récréatif » est permise dans quelque 15 États, mais pas au niveau fédéral,. Ce qui devrait bientôt être le cas, d’après le sénateur Schumer « Nous voulons faire voter ce projet de loi. Il est temps. Le peuple américain y est favorable. Nous demandons à tous de dire à leurs députés, à leurs sénateurs, que cela a trop tardé. C’est une question de justice, justice, justice, mais aussi de liberté », plaide l’élu démocrate dans une allocution sur les marches du Sénat.

Le contexte politique est favorable. Le Sénat américain est légèrement dominé par les Démocrates, avec 51 sièges sur 100. Si le projet de loi est voté au Sénat, il devra ensuite passer par la Chambre des Représentants. Là encore, le parti démocrate est majoritaire, avec 219 élus, contre 211 pour les Républicains. Ensuite, c’est le président Joe Biden qui devra signer le projet de loi fédéral. Et le Démocrate, élu en novembre 2020, promettait la dépénalisation du cannabis dans son programme.

Écarter les géants du tabac et de l’alcool

Avant d’arriver à la Maison-Blanche, le chemin est encore long. Le texte est pour l’instant rédigé par les Sénateurs. Mais Chuck Schumer peut déjà compter sur le soutien de poids lourds du Sénat, comme le président démocrate de la commission des Finances, Ron Wyden. « Les Américains n’accepteront plus de procrastination de la part du gouvernement fédéral. C’est comme si celui-ci était bloqué dans une faille temporelle ! », tacle cet élu de l’Oregon, où le cannabis a été légalisé en 2014.

PUBLICITE

Ron Wyden, Chuck Schumer, et les autres sénateurs ont déjà fixé les grandes lignes de leur projet de loi. La ligne directrice ? « Nous ne voulons pas que les grandes entreprises du tabac et de l’alcool arrivent et prennent le contrôle. La législation que nous préparons assurera aux petites entreprises, et à celles possédées par les minorités, qu’elles auront l’avantage. Les minorités ont payé le prix de l’interdiction du cannabis pendant des années. Ils devraient au moins avoir quelque chose en retour », promet le chef de la majorité sénatoriale.

Schumer avait déjà proposé la dépénalisation du cannabis en 2018, sous l’ère Donald Trump. Aujourd’hui, les vents sont favorables. Et l’opinion publique également. Dans un dernier sondage réalisé en novembre, au moment des élections, 68 % des Américains se disaient favorables à une marijuana légale aux États-Unis. Un score aussi haut n’avait jamais été atteint auparavant.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !