Dans les coulisses avec Paradise Seeds : L’une des plus anciennes banques de graines d’Amsterdam

Paradise Seeds Sponsorisé par Paradise Seeds
Luc de Paradise Seeds

L’industrie du cannabis est un sujet d’actualité dans le monde entier à l’heure actuelle, alors que les grandes entreprises cherchent à profiter de ce que l’on appelle souvent la ruée verte.

Pour beaucoup de nouveaux venus dans ce domaine, le cannabis représente une sorte d’industrie de la nouveauté qui est apparue de nulle part, mais bien sûr la vérité est très différente et la banque de graines néerlandaise Paradise Seeds illustre à quel point ces racines vont loin.

Cette entreprise basée à Amsterdam fêtera cette année ses 25 ans d’existence. Lancée en 1994, elle a été notamment été alimentée par la passion de Luc Krol, un breeder animé par la passion de la culture de cannabis de haute qualité. À l’époque, le monde du cannabis était très différent ; il n’y avait pas d’Internet pour partager les connaissances sur la culture, pas d’industrie pour répondre à tous les besoins des cultivateurs et peu de visibilité du développement des salles de culture intérieures qui révolutionneraient la culture du cannabis.

Paradise Seeds a été l’une des premières banques de graines à développer une génétique de cannabis de haute qualité et a été à l’avant-garde d’une révolution des semences : elle fait partie des premières à développer et à stabiliser les graines féminisées ou auto-fleurissante, tout en étant l’une des premières sociétés à rechercher des variétés de cannabis médical ( riche en CBD ou en ratio « équilibré »).

Avec l’évolution rapide de la sensibilisation au cannabis à des fins médicales et la décriminalisation du cannabis, Paradise Seeds a participé ces dernières années à des projets révolutionnaires dans le monde entier.

Bien avant la légalisation complète par le Canada, Paradise Seeds travaillait avec d’importants producteurs de produits médicaux autorisés, dont ABcann Medicinals et bon nombre des variétés de l’entreprise ont été développées pour des produits médicaux destinés aux utilisateurs finals.

Paradise Seeds a également une présence significative en Amérique du Sud où elle a fourni les graines d’une des plus grandes cultures légales de cannabis au monde. Ainsi, la société a travaillé à la culture de 6 500 plantes réalisée par la Fundación Daya au Chili, qui a été à l’avant-garde d’une approche communautaire en fournissant des médicaments bon marché à base de cannabis pour les utilisateurs médicaux.

Cette année, elle participera à la fourniture de matériel génétique à Cannhill, nouveau producteur agréé colombien, dans le cadre d’un partenariat pour la fabrication de produits médicaux à base de cannabis destinés à l’exportation dans le monde entier en 2019.

En plus de sa participation dans le domaine commercial du cannabis médical, Paradise Seeds a montré son côté philanthropique, ce que Luc considère comme très important. L’entreprise a un programme médical qui offre un rabais de 50% sur les semences pour tout utilisateur médical enregistré (qui peut fournir une lettre d’appui de leur médecin), un engagement très populaire dans toute l’Europe.

Luc est également l’un des fondateurs du Medical Cannabis Bike Tour, qui a récolté 450 000€ pour un essai clinique unique qui traitera des patients atteints de gliome (cancer du cerveau) avec une combinaison de cannabinoïdes (THC et CBD) et de médicaments anti-cancer.

Au cours des 25 dernières années, l’entreprise a décroché de nombreuses récompenses et prix, les graines Paradise Seeds étant reconnues très stables, avec un catalogue qui compte plus de 30 variétés.

Parmi les variétés mondialement connues, citons Wappa, Belladonna, Dutch Dragon et la légendaire Indica Sensi Star. C’est cette souche qui rendu Paradise populaire lorsque la Sensi Star a réalisé un impressionnant doublé, remportant les prestigieuses coupes High Times et Highlife en 1999.

Alors que le marché est beaucoup plus « complexe » de nos jours, Paradise Seeds est resté fidèle à ses principes de base : Résister à toute tentation de déprécier la marque en utilisant des « graines en vrac » moins chères et de moindre qualité ou en se précipitant pour mettre sur le marché des souches sans R&D rigoureuse. Egalement, en prenant le temps et en assurant des tests pour assurer que la qualité reste élevée. L’entreprise est un des dernières à créer et produire ses génétiques donc…

Le catalogue se caractérise par des souches stables, uniformes dans leur présentation avec un taux élevé de germination des graines de cannabis (98% environ).

Luc Krol reste toujours au centre du programme d’élevage et chaque nouvelle variété est le résultat d’un processus qui peut prendre plusieurs années avant qu’il ne soit satisfait du résultat…

C’est pourquoi l’une des nouvelles variétés de Paradise, la Space Cookies, une version de la très populaire variété Girl Scout Cookies, n’est arrivée sur le marché qu’en 2018. Le temps de faire les choses bien sans tomber dans la course à sortir « des noms en urgence » au détriment du long terme et du cultivateur.

Luc se confie : « J’ai démarré cette entreprise avec la passion de cultiver la meilleure qualité de cannabis et c’est toujours ma passion ! Je n’aurais jamais pu imaginer que l’industrie du cannabis prendrait autant d’ampleur qu’aujourd’hui et je n’aurais jamais pensé que j’aurais encore la chance de le faire après 25 ans. J’ai hâte de voir ce que les 25 prochaines années nous réservent ! »

Articles liés

Derniers articles

cannadips cannabis à macher
Cannadips : du cannabis à mâcher
ukraine cannabis medical
Ukraine : le Parlement travaille sur une proposition de loi pour légaliser le cannabis médical
conseil constitutionnel cannabis amende
Le Conseil Constitutionnel rejette la demande de censure de l’amende forfaitaire pour le délit d’usage de stupéfiants
budget fédéral cannabis canada
Canada : une nouvelle taxe sur les edibles et les concentrés mais toujours pas de révision des taxes du cannabis médical
onu cnd 62e session cannabis
La 62e session de la Commission des Stupéfiants de l’ONU consacre une nouvelle décennie de répression
finlande cannabis decriminalisation
La Finlande en plein débat sur la décriminalisation du cannabis
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire