Suivez-nous

Business

Dan Bilzerian veut se lancer dans la weed

Dan Bilzerian et la weed

Dan Bilzerian, auto-proclamé roi d’Instagram, fait depuis quelques temps les plateaux télé américains et sème des indices autour de son futur projet : se lancer dans le business du cannabis.

PUBLICITE

On avait pu le voir par exemple en juin annoncer son intention de faire un show télé où il dirigerait un dispensaire à Las Vegas.

View this post on Instagram

The plan is to do a TV show on me running a weed dispensary open to the public in Vegas, been in meetings all week

PUBLICITE

A post shared by Dan Bilzerian (@danbilzerian) on

Toujours plein de modestie, il expliquait aussi : « je pourrais me faire 10 à 15 millions de $ par an à poster de la merde sur mon Instagram, des pubs, mais je n’ai pas fait ça. Lorsque je fais quelque chose qui a trait au business, je veux que ce soit quelque chose mieux que la compétition » explique-t-il dans l’interview ci-dessous.

« Comme quand je fais ma gamme d’edibles et de concentrés, ce sera la meilleure. Et ce sera extrêmement bien testé. Et vous aurez de la puissance dans le produit. A la différence de beaucoup de produits dans cette industrie où c’est un genre de far west… Je veux être le putain de Coca-cola de cette putain d’industrie de la weed. »

PUBLICITE

Il semblerait que ses projets aillent bon train. Dan Bilzerian annonce désormais le lancement de Green Axis pour dans un mois, la première « marque globale de cannabis ».

L’événement Facebook de sa soirée de lancement n’a pourtant intéressé que 129 personnes, et aucune photo n’est disponible sur Insta. Un four ?

En fouillant un peu, on comprend que l’entreprise canadienne ALQ, renommée Green Axis, a acquis les droits d’image de Dan Bilzerian et entamé un partenariat avec Salvation Botanicals (un vendeur de thé et de teintures qui se lance dans le cannabis), elle-même en joint-venture avec Kannalife Sciences qui fait des recherches sur le cannabis. Vous suivez toujours ?

Des produits au cannabis étiquetés Bilzerian devraient donc bientôt arriver sur le marché canadien, avec des slogans à la hauteur du personnage : »Ignite by Bilzerian » et « Burn by Bilzerian » . Rendez-vous dans un mois, en espérant pour lui que le vrai lancement attire plus de monde. C’est Big Mike qui doit avoir peur maintenant !

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Business

Du lubrifiant anal au CBD pour « prendre des bites XL et plus »

Lubrifiant anal au CBD

Si vous nous demandez « Pourquoi ? », nous vous répondrions « Pourquoi pas ! ». Mais derrière la communication punchy du produit se cache une vraie demande (et un peu de marketing).

PUBLICITE

Boof est un décontractant anal proposé par la marque Fort Troff, spécialisée dans les jouets et produits sexuels pour les hommes gays, et qui promet d’aider à « prendre des bites XL et plus » en utilisant la puissance du CBD, selon la fiche produit. Il offrirait ainsi « une relaxation totale du corps + un maximum de plaisir » et « la plus haute concentration de CBD pur ».

Le produit a été réalisé en collaboration avec Foria, entreprise spécialisée sur l’intégration de cannabinoïdes dans les produits à vocation sexuelle ou génitale. Foria vend d’ailleurs aussi des suppositoires, qui semblent être similaires au produit Boof, mais qui sont marketées pour les femmes, pour procurer « des effets apaisants et libérateurs des tensions » et réduire les douleurs menstruelles.

Le docteur Evan Goldstein, chirurgien anal, explique à Out que le CBD et le sexe « vont naturellement de pair ».

« Le CBD est un excellent ajout au jeu anal. Ce qui est bien, c’est qu’il y a beaucoup d’options pour l’incorporer », a déclaré le Dr Goldstein. «Il existe des vape pen ou des teintures, qui permettent aux gens d’inhaler ou d’ingérer du CBD pour des effets systémiques. Spécifiquement pour le sexe anal, les gens peuvent également l’appliquer localement, en utilisant des lubrifiants et / ou des suppositoires infusés au CBD. »

PUBLICITE

Une boite de Boof est composé de huit suppositoires. Selon les précisions du site, « vous ne serez ni défoncés ni désensibilisés » en l’utilisant. “Il n’y a pas de THC. Ton cul va simplement se sentir réellement putain de bien ».

Et bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier cela, c’est une belle promesse !

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0