La créativité est-elle boostée par le cannabis?

Créativité et cannabis

Les artistes historiques comme contemporains rapportent souvent que le cannabis développe la créativité. Il en est de même pour certains élèves devant une feuille d’examens. Mais qu’en est il vraiment et que dit la science?

PUBLICITE

Il faut tout d’abord définir ce qu’est la créativité. Le Larousse la définit comme la faculté d’invention, d’imagination, ou comme un pouvoir créateur. Pour les Américains, la définition est la capacité d’imagination, de voir les choses sous un autre angle, de nouvelles perceptions suivies d’actions de création.

Cannabis et pensées déviantes

Le cannabis augmente le taux de dopamine présent dans le cerveau. Cette hormone, qui rend euphorique, augmente les comportements impulsifs comme la faim et relaxe la personne. La dopamine pourrait également pousser à la créativité. On relate une activité plus importante dans le lobe frontal lors d’une action créative, effet similaire après une consommation de cannabis.

Le Dr Kenneth Heilman décrit dans son livre « Creativity and the brain » que les étudiants fumant du cannabis cherche plus souvent la nouveauté que les autres.  Un rapport publié dans la National Librairy of Medicine par Gràinne Schafer, suggère que le cannabis produit des symptômes psychotomimétiques, soit des psychoses expérimentales, des pensées divergentes.

Ces pensées divergentes, à l’origine de la créativité de nombreux artistes, pourraient expliquer la relation cannabis/créativité. Bob Marley déclarait que la plante pousse à sortir de la norme et augmente le pouvoir de méditation. Cette envie de sortir de la norme pousse à la créativité.  Selon cette même étude, 50% des consommateurs de cannabis se sentiraient plus créatifs sous l’effet du THC. D’un point de vue extérieur, le consommateur de cannabis n’est pas plus créatif, c’est la confiance en soi et la modification de pensée qui le pousse. Pour cette raison, la poussée de créativité dépend de la santé et de la forme mentale.

L’inconvénient du fumeur de cannabis, c’est qu’il a souvent l’idée novatrice mais la flemme ou l’impossibilité de la faire.

La science ne peut pas encore l’affirmer

En 2009, 3 psychologues anglais et australiens ont comparé la créativité de 3 groupes test. Un groupe de fumeurs de cannabis, un autre de consommateurs d’ecstasy et un groupe de personnes sobres. Au bout des séries de tests farfelus, la conclusion était que les fumeurs de cannabis sont peu créatifs voire pas du tout s’ils ingéraient plus de 19 mg de THC. D’autres chercheurs australiens affirment en 2003 que le cannabis relaxe, provoque une euphorie mais ne provoque aucune créativité.

Le manque de dossiers, d’études sur le sujet nous empêche de fournir une réponse complète sur le sujet. Avec le mouvement de légalisation mondiale, nul doute que de nombreux scientifiques se poseront cette question.

Cependant, des activités se développent, aux Etats Unis, autour de l’aspect créatif du cannabis. Par exemple cet atelier : fume, passe et peint. Ce genre d’atelier pousse comme des champignons à Washington et dans le Colorado.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

cannabis et conduite automobile
Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA
Déchets du cannabis en eau potable
Le Cannavore transforme les déchets du cannabis en eau potable
Programme Expogrow 2019
L’Expogrow 2019, c’est ce week-end
Cannabis dans le Maine
2 ans après la légalisation, le Maine publie son projet de régulation du cannabis
Snapchat de dealer
Les meilleurs Snapchat de dealers
Sensi Seeds Research
Sensi Seeds lance une nouvelle génération de variétés de cannabis

Laisser un commentaire