Consommation de cannabis chez les adolescents : pas de perte de motivation

Cannabis et motivation des adolescents

Le syndrome amotivationnel est une pathologie plutôt bien documentée chez l’adulte et liée aux effets à long terme de la consommation de cannabis. Ses principaux symptômes sont la dissociation psychique, le blocage des émotions et la perte de mémoire et d’attention.

Une étude réalisée à l’Université Internationale de Floride s’est penchée sur la relation entre consommation de cannabis et motivation chez les adolescents.

Les chercheurs ont évalué la motivation de 79 adolescents de 14 à 18 ans, dont 36 consommateurs réguliers et 43 légers, à travers deux outils validés : l’échelle de Marin qui mesure l’apathie du sujet (Apathy Evaluation Scale) et l’échelle de motivation et d’engagement (Motivation and Engagement Scale).

Les auteurs de l’étude rapportent que « après avoir contrôlé les facteurs de confusion, aucune différence significative n’a été observée entre les consommateurs légers et réguliers de cannabis sur aucune des deux échelles. De la même manière, aucun lien entre la motivation et une consommation ponctuelle ou à moins de 30 jours n’a été observé ».

Ils concluent que « nos recherches ne soutiennent pas de lien entre une motivation réduite et une consommation de cannabis chez les adolescents après avoir contrôlé les facteurs de confusion ».

Ils ajoutent également vouloir mesurer dans de futures recherches le seuil de consommation à partir duquel un adolescent peut voir sa motivation touchée, et les conditions qui influent sur ce lien.

La consommation de cannabis est cependant à risque chez les plus jeunes. Les ados qui consomment fréquemment et en quantité du cannabis présentent souvent des troubles cognitifs, le THC s’avérant être un frein pour le développement du cerveau.

Abonnez-vous à Newsweed sur Facebook

Laisser un commentaire